5 conseils clés pour booster les défenses immunitaires et affronter l’hiver à fond la forme

5 conseils clés pour booster les défenses immunitaires et affronter l’hiver à fond la forme

Par Julie Dumoulin – Happy n’Good

 

1. On fonce sur les aliments vitamines

On augmente sa consommation de vitamines C en mangeant un kiwi chaque matin, des poivrons au déjeuner, de l’eau citronné dans l’après-midi et du choux au diner ! Ces aliments stimulent le système immunitaire et augmentent la résistance face aux infections. On mise également sur le germe de blé, les oléagineux, les châtaignes et l’huile de tournesol pour faire le plein de vitamine E. Son pouvoir antioxydant protège les cellules des différentes agressions et favorise la circulation sanguine, combattant ainsi les engelures et le refroidissement des extrémités.

2. On fait le plein de fer 

Principal constituant de l’hémoglobine du sang, le fer est le gage d’une bonne oxygénation. Il booste l’immunité, combat la fatigue et accroît la résistance aux infections. Les femmes aux règles abondantes et les végétariens ont souvent un déficit en fer. Pour éviter la panne, on mise sur le tofu, les fruits de mer (palourdes, huitres,…) et les légumineuses…
3. On restaure sa flore

Considéré comme notre 2 eme cerveau, notre intestin est notre premier organe de défense. S’il est mal en point, c’est la porte ouverte aux inflammations. Pour préserver notre flore bactérienne on consomme des aliments riches en probiotiques : légumes fermentés, yaourts, fromage, kéfir, choucroute, miso… Et en prébiotiques : ail, oignon, artichaut, miel…
4. On élimine les voleurs de vitalités
On limite le sucre blanc et le café qui entretiennent un système de pics et de baisses de la glycémie et qui finissent par fatiguer l’organisme en le déminéralisant. On opte pour du thé vert ou des infusions de cannelle et de gingembre.

5. On prend soin de sa digestion
On préfère une alimentation tiède ou un peu chaude pour faciliter la digestion. Le métabolisme cherche toujours à réchauffer l’aliment avant de le digérer, d’où une perte d’énergie. C’est pourquoi le cru et le froid ballonnent parfois et peuvent même vous faire prendre du poids. L’astuce pour « réchauffer » vos  aliments froids c’est d’ajouter des épices chaudes (curcuma, gingembre).

Derniers conseils qui feront toute la différences : on s’assure d’avoir un sommeil réparateur, on exerce une activité physique régulière et surtout on gère son stress : Premier facteur d’acidité et d’inflammations !

 

Retrouvez Julie sur sa page FacebookInstagram et sur son blog Happy n’ Good.

 

Très belle journée, Namaste.

 

© Toutes copies et reproductions interdites, contenu édité et publié par YJ France Media.

© Photo : Julie Dumoulin – Happy n’Good