Bien pratiquer la posture du chiot allongé

Bien pratiquer la posture du chiot allongé1

Par Liz Arch

 

Uttana Shishosana

uttana = étiré, allongé – shishu = chiot · asana = posture

 

Les bienfaits : Étire le haut du dos, la colonne vertébrale et les épaules ; favorise l’ouverture de la cage thoracique ; aide à soulager les tensions chroniques au niveau des épaules et du cou

 

 

Prenez le temps

N’hésitez en aucun cas à recourir à une aide si vous en avez besoin. Pratiquez l’ahimsa (non-violence) et ayez la sagesse et le courage de dire stop si vous sentez que votre corps nécessite plus d’entraînement et de préparation. C’est particulièrement important lorsque l’on souhaite réaliser Ganda Bherundasana ; ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le nom de cette posture signifie « la Posture du Visage redoutable ». Elle est à la fois puissante et impressionnante et peut également s’avérer intimidante. Elle illumine visuddha, le chakra situé au niveau de la gorge, qui nous invite à exprimer et à vivre notre propre vérité. Si vous tentez cette posture, restez bien à l’écoute des besoins de votre corps et essayez de discerner les peurs cachées dans votre esprit de la vérité exprimée par votre corps.

 

 

Trouvez l’alignement qui s’adapte à vous

Si vous avez les genoux sensibles…

Bien pratiquer la posture du chiot allongé1

Essayez de placer une couverture sous vos genoux pour plus de confort et de soutien. N’hésitez pas à la plier plusieurs fois en deux pour en augmenter l’épaisseur. Vous pouvez ainsi ajuster la hauteur de la couverture en fonction de vos sensations et du niveau de confort nécessaire. Le genou est l’une des articulations qui supporte le plus de poids corporel ; il est donc plus facilement sujet aux tensions et blessures. Placer une protection sous vos genoux permettra d’éviter que vous ne soyez gêné et réduira le risque de complication.

 

 

Si vous avez des douleurs dans le bas du dos…

Bien pratiquer la posture du chiot allongé2

Essayez d’utiliser des briques au niveau des pieds et des cuisses. Placez d’abord une première brique entre vos pieds ; tenez-la fermement en serrant les gros orteils sans pour autant rouler le creux des voûtes plantaires l’un vers l’autre. Placez une seconde brique entre vos cuisses et serrez-la ; imaginez que vous vouliez la pousser vers l’arrière en fournissant un effort de rotation interne. Ces efforts permettent non seulement de mieux engager les adducteurs et de garder vos hanches et vos jambes bien alignées pour protéger votre dos, mais ils apportent également plus de stabilité et de structure à la posture.

 

 

Pour accentuer l’étirement au niveau du cou et des épaules…

Bien pratiquer la posture du chiot allongé3

Essayez de poser chaque coude sur une brique. Prenez la posture de la Table et placez les briques à largeur d’épaule directement devant vos mains. Calez chacun de vos coudes sur une brique, l’un après l’autre. Joignez ensuite les mains en position de prière. Amenez-les derrière la tête et laissez-les reposer sur votre nuque. Si vous ressentez une quelconque gêne au niveau du cou, ajoutez une troisième brique (non illustrée) sous votre front.

 

Découvrez l’intégralité de article avec le détail de la posture pas à pas, les erreurs à éviter et comment passer de la posture du chiot allongé à celle du cobra en douceur dans votre magazine Yoga Journal n°15 disponible en version papier et digitale.

 

Très belle journée, Namaste

© Toutes copies et reproductions interdites, contenu édité et publié par YJ France Media. Photos : Jeff Nelson