Chaturanga 1er degré

Chaturanga_1er Degre

LA POSTURE DU MOIS : CHATURANGA DANDÂSANA

La posture du bâton en appui sur quatre membres.

Cette posture développe une grande tonicité physique et mentale. Son action bénéfique intéresse tout le corps en général et le dos en particulier. Elle est très utile voire indispensable afin de compenser les nombreux assouplissements du dos présents dans la plupart des séances de yoga. Ainsi, les pratiquants pourront maintenir un bon équilibre entre fermeté et souplesse. De plus, cette posture permet un gainage très efficace de la sangle abdominale ce qui, avec l’accumulation des printemps, s’avère particulièrement précieux.

Nous allons présenter cette posture avec trois degrés progressifs de réalisation : doux, moyen et intense. Chacun est invité à discerner le degré qui lui conviendra le mieux. Pour obtenir des effets positifs, ajustez votre effort en toute intelligence.

Premier degré : tonicité douce

Installez-vous à quatre pattes, le dos plat, menton rentré, bras tendus à la verticale, mains à plat au sol et à l’aplomb des épaules. Reculez la jambe droite tendue en arrière, orteils ramenés à l’intérieur. Poussez le talon droit en arrière. Les mains poussent dans le sol vers l’avant. Soulevez très légèrement le genou gauche du sol ; les orteils du pied gauche restent allongés. Serrez la sangle abdominale et alignez au mieux toute la colonne vertébrale. Rentrez le menton et allongez la nuque.

Tenez la posture immobile, si possible cinq respirations consécutives en ujjâyin (la victorieuse). Il s’agit de respirer lentement par le nez mais en faisant résonner le souffle dans l’arrière-gorge, ce qui produit un léger son qu’il faut maintenir doux et régulier.
Le maintien de cette régularité indique que l’effort accompli est bien ajusté. Après les cinq respirations, changez de côté, allongez la jambe gauche et pratiquez le même nombre de respirations.

Article complet à retrouver en bureau de presse ou sur : boutiqueyogi.com,

http://www.boutiqueyogi.com/magazines/75-yoga-journal-numero-7.html

Très belle journée, Namasté