Comment maîtriser le stress et cultiver le leadership

Yoga Journal France : Comment maîtriser le stress au travail et comment cultiver le leadership

Comment exercer davantage de contrôle, au travail ou en dehors, tout en restant vous-même ? Susan Skjei¹, directrice du programme Authentic Leadership à l’université de Naropa aux États-Unis, nous livre le résultat de ses recherches : c’est par la qualité de leur présence et de leur relation aux autres que les vrais leaders peuvent avoir une influence considérable autour d’eux. Leur charisme se dégage naturellement alors qu’ils n’occupent pas forcément des postes de pouvoir officiel.

L’authenticité, la clé du leadership

« Le véritable leader doit avoir une bonne connaissance de lui-même et être dans une recherche permanente, plutôt que de rester sur ses acquis dans une attitude défensive. C’est la sincérité qui lui donne cette aisance naturelle : il n’a pas besoin de faire semblant et peut ainsi se consacrer aux véritables enjeux. Créatif plutôt que réactif, il préfère se concentrer sur ce qui est possible, en évitant de gaspiller son temps et son énergie inutilement. »

Susan Skjei a interrogé 10 véritables leaders sur leur méthode pour affronter les difficultés en restant le plus naturel possible. Elle a ensuite conçu la méditation suivante à partir de ses recherches.

Vous aimeriez parler à votre responsable hiérarchique mais vous n’osez pas par crainte de ses commentaires ? Cette méditation peut justement vous aider à vous connecter à vos ressources intérieures et à votre courage.

Une méditation en 5 étapes

  1. Je développe l’acceptation

Acceptez les choses telles qu’elles sont. Autorisez-vous à respirer calmement et lâchez prise sur votre besoin de tout résoudre. Créez de l’espace pour être simplement en présence de la difficulté en question en éliminant tout jugement à propos de celle-ci ou de vous-même.

  1. J’écoute mon corps

Examinez la réaction de votre corps face à cette difficulté. Passez votre corps en revue pour ressentir avec précision le ou les lieux d’expression de vos émotions. Prenez conscience de vos perceptions sensorielles : l’odorat, le goût, le toucher, la vue, l’ouïe.

  1. Je me connecte à ma vulnérabilité avec sincérité

Soyez bienveillant avec vous-même et engagez un dialogue intérieur sincère. Développez une écoute attentive tout en acceptant votre vulnérabilité. Demandez-vous : qu’est-ce qui risquerait de me bloquer ? Qu’est-ce que j’attends ? Ressentez simplement cela un instant, puis écoutez la réponse.

  1. Je suis ouvert aux nouvelles possibilités

Prenez conscience de l’espace autour de votre corps. Libérez-vous de vos acquis et de vos habitudes en vous demandant : quel nouveau regard pourrais-je porter sur cette difficulté ?

  1. Je suis courageux et tenace dans mes actes

Le moment est venu de passer à l’action. Quelle nouvelle situation pourriez-vous expérimenter ? Autorisez-vous des erreurs et soyez prêt à tirer de nouvelles leçons, et surtout, gardez le sens de l’humour. Demandez-vous : que ferais-je si j’étais fort et sûr de moi ?

Que vous soyez en conflit avec votre patron ou un ami, Susan Skjei vous propose de pratiquer cette méditation simple pour vous aider à mieux mener les différents aspects de votre vie. Elle nous explique que « En étant authentiques, nous prenons les rênes de notre propre vie plutôt que de vivre la vie qu’une autre personne voudrait nous faire vivre. ».

En acceptant totalement qui nous sommes, y compris dans notre vulnérabilité, nous ne dispersons plus notre énergie à essayer de donner une autre image de nous-mêmes : nous pouvons alors être entièrement disponibles à la situation et aux autres. C’est cette présence qui engendre naturellement la réponse juste et créative.

Par Jennifer D’Angelo Friedman