Comprendre ses chakras et harmoniser son énergie grâce au yoga

Processed with MOLDIV

Par Marie Milla

 

Les chakras, on en parle souvent, mais concrètement, c’est quoi un chakra ? Centre énergétique ? Oui. Roue d’énergie ? Oui. Circulation d’énergie ? Encore oui. Oui, mais… concrètement ?

 

Chacun y va de son explication en fonction de ses connaissances, son expérience… voici la mienne, que je souhaite la plus concrète possible. Elle fait suite à un long voyage personnel au pays de mes propres chakras, de la méditation, du yoga, du développement personnel et de l’observation des effets de la sonothérapie et de la chakra thérapie sur mes patients. Vous pouvez la prendre ou la laisser, j’espère néanmoins qu’elle éclairera au moins un peu votre chemin personnel.

 

Commençons par le début…

Notre corps humain est fait essentiellement d’eau, entre 70 et 80%, et même 90% dans le cerveau. Très peu de matière, essentiellement de l’eau.

Nos pensées, nos émotions, nos sensations, sont en fait des signaux électriques qui nous traversent, autrement dit, des fréquences vibratoires.

Même chose pour les messages que nous recevons par nos sens. Les couleurs, les formes, les images, tout ce qui entre par nos yeux est mesurable en fréquences (la télévision par exemple en Hertz), mais aussi le toucher, les odeurs, et la musique (évidement!).

Nous sommes donc des êtres d’eau traversés en permanence par des fréquences vibratoires.

 

Prenons maintenant l’exemple de la petite madeleine de Proust ? Ca vous dit quelque chose ? Proust décrit très bien comment l’odeur d’une petite madeleine (sensation) va déclencher la pensée de sa grand-mère (pensées) qui va déclencher un sentiment de nostalgie chez le héro de l’histoire (émotion).

Pensées, émotions, sensations sont étroitement liées, parfois emmêlées comme des petites pelotes de fils mêlés les uns aux autres dans ce que l’on appelle les centres énergétiques, autrement dits chakras. C’est là où circule et se rejoint tout ce que nous expérimentons dans nos vies et qui traversent nos corps physiques, émotionnels et psychiques.

 

Pensées, émotions et sensations, ne sont pas sensées durer, mais s’estomper, se transformer, se transmuter. Cependant selon leur niveau d’intensité ou d’absorption par le sujet (nous sommes des éponges ! surtout dans les premières années de la vie), elles peuvent parfois laisser des empreintes à long terme qui vont s’ancrer dans la personne, dans les mémoires inconscientes de son cerveau et des cellules de son corps, puis prendre de plus en plus d’ampleur avec le temps, comme les ondes d’un ricochet sur la surface de l’eau, qui se répètent et s’amplifient à l’infini… Avec comme résultante, des blocages, des comportements névrotiques, des schémas qui se répètent… le tout entrainant des réactions inconscientes.

 

Quand tout circule, pas de problème le chakra est en bon état de marche, ou plutôt de circulation. Il est en harmonie avec le mouvement naturel de la vie.  Les planètes, l’Univers, tout bouge autour de nous, tout est mouvement permanent, mais aussi à l’intérieur de notre corps, de nos cellules.

C’est quand cela ne circule plus, que le mouvement est bloqué ou au contraire trop rapide, que les problèmes arrivent (pour les aspects physiques circulation du sang, constipation, dépression,  cancer, mais aussi peurs, freins, croyances limitantes, émotions trop présentes ou à l’inverse absentes…).

A chaque chakra correspondent des schémas physique-émotionnel-psychique concernant la sécurité (racine), le changement (sacré), l’estime de soi (solaire), l’ouverture (le cœur), la communication (gorge), la clarté d’esprit (3e œil), la prise de recul (couronne).

La chakra thérapie vise à rétablir une circulation fluide, harmonieuse, alignée et reliée dans chaque chakra.

 

Pour résumer, un chakra c’est là où viennent se loger les schémas de pensées, émotions, sensations en fonction de ce que l’on vit ou que l’on a vécu (chocs et événements de vie, mais aussi messages, craintes, peurs , croyances limitantes, que nous ont transmis nos parents, l’école, la société, etc… ).

Ces schémas s’impriment dans notre corps psychique, mais aussi émotionnel et physique, c’est d’ailleurs pour cela qu’il est important de considérer l’individu dans sa globalité. Nous ne sommes pas un cerveau d’un côté et un corps et un cœur de l’autre…

C’est cette connexion holistique que la pratique du yoga et de la méditation nous permettent de rétablir (yoke en sanskrit unir, réunir) : réunification cœur-corps-esprit , harmonisation des chakras par un travail à la fois sur le corps et sur le mental permettant de débloquer les empreintes émotionnelles. On obtient de très bons résultats également avec la sonothérapie qui aide à dissoudre les vieilles empreintes et les vieux schémas.

 

Voici un exemple concret :

Le cas de Natalie

Natalie a grandit avec un père absent et une mère abandoniste qui ne subvenaient pas à ses besoins primaires (sécurité, nourriture, affection). Elle a dû très tôt devenir autonome et partir de chez elle, son instinct de survie s’est manifesté par le mouvement, la fuite. Aujourd’hui à 33 ans, elle a du mal à se poser, elle déménage très souvent, elle a du mal à trouver sa place, elle ne tient pas en place, elle a un besoin viscéral de bouger en permanence. Elle souffre de constipation chronique invalidante. Chakra principal concerné : chakra racine. Son système de défense et de protection s’est manifesté par la fuite, le mouvement lui permettant de s’extirper de sa situation. Pour elle le mouvement constant est un instinct de survie, s’arrêter signifie mourir. Ayant manqué matériellement étant plus jeune, son inconscient lui demande de retenir la matière, origine de sa constipation. De plus, elle manque d’ancrage et ne prend pas le temps de se poser. Natalia doit travailler son ancrage.

 

Réponse thérapeutique holistique :

Toutes les postures de yoga permettent l’ancrage  puisque toutes prennent leur racine dans la Terre, mais certaines sont particulièrement recommandées,  les postures très intimes avec la Terre (enfant, posture du petit chien, savasana en conscience), les postures utilisant la force d’ancrage de la Terre (tous les guerriers), et les équilibres (arbre par exemple).  On lui conseillera une pratique plutôt lente facilitant l’ancrage comme le Hatha Yoga ou le Yin. Nous recommanderons également à Natalie de marcher pieds nus en nature, de jardiner, de cuisiner, d’occuper ses mains, de prendre soin de son corps par le toucher, le sport, de cultiver l’instant présent et être moins dans le futur, travailler à libérer ses peurs liées à la sécurité et à la stabilité par des méditations de visualisation ou de pleine conscience . Elle pourra utiliser des huiles essentielles de Cannelle, Cèdre de l’Atlas, Patchouli (interdit si vous êtes enceinte et en cas de maladie chronique renseignez-vous) . Les pierres d’ancrage l’aideront également à cultiver cette énergie d’ancrage, grenat, hématite, jaspe rouge, cornaline. En sonothérapie, nous privilégierons le tambour, le gong, la note FA en accord avec  la méthode tibétaine et utiliserons le bija mantra Lam qui lui seront très utiles pour dissoudre et transmuter ses anciennes énergies.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les chakras et connaître les mantras pour chaque chakra, accédez à mes fiches chakra gratuitement ici

 

Très belle journée, Namaste

© Toutes copies et reproductions interdites, contenu édité et publié par YJ France Media.

Photo : Marie Milla