Détox de printemps : faites une cure antistress !

Détox de printemps : faites une cure antistress !

Par Anne PIOVESAN

Le corps nous parle. Il demeure notre meilleur laboratoire personnel. Soyons à l’écoute. C’est cette attention qui nous permettra d’être en phase avec nos vrais besoins, en dehors des préceptes, dogmes ou croyances qui se veulent infaillibles, et qui se sont révélés parfois préjudiciables à la santé. Ensemble, créons du lien, semons du sens et inspirons du changement !

Détoxiquer son organisme au printemps est une pratique simple et efficace. Elle permet de retrouver une énergie nouvelle au sortir de l’hiver et de prévenir l’apparition d’éventuels troubles. En effet, un organisme intoxiqué par une alimentation trop riche ou inadaptée, en manque d’exercice physique, verra ralentir ses fonctions métaboliques. Il aura tendance à se carencer plus vite et à perdre de sa vitalité.

Notre corps dispose de cinq organes filtres : les trois émonctoires principaux que sont les intestins, le foie et les reins ; et deux secondaires que sont les poumons et la peau. Leur but est de neutraliser et d’éliminer les toxiques et toxines issus de l’alimentation, de l’air que nous respirons, des déchets métaboliques et organiques. Tout se passe bien si la quantité de déchets à traiter ne dépasse pas la capacité de travail des organes filtres. Malheureusement, ils sont souvent surmenés par une alimentation inadaptée à nos besoins réels ainsi que par le stress. Ce dernier agit comme un facteur essentiel dans le blocage des émonctoires.

Nos peurs, émotions et pensées négatives agissent insidieusement et de manière répétée sur nos fonctions naturelles d’élimination en les bloquant plus ou moins partiellement. Nous sommes tous concernés par le stress et l’accélération de notre mode de vie. Nous accordons peu de répit à notre corps et à notre esprit pour se régénérer. Les maîtres mots de toute cure de détoxication doivent donc être la libération des tensions, la détente et le retour vers les besoins essentiels et simples du corps. Sans cette libération du stress, toutes les cures naturelles de nettoyage de l’organisme sont beaucoup moins efficaces. Pour nous y aider, les techniques de yoga et de respiration sont à notre disposition.

Les incontournables de mon programme détox

1 – Réveil en douceur

Tous les matins, faites chauffer dans votre bouilloire un peu d’eau. Préparez un grand verre d’eau chaude additionnée de jus de citron. Buvez-le à jeun. Cela sera bénéfique pour les circuits digestif et urinaire.

2 – Alimentation saine

Nos aliments devraient toujours être d’une qualité optimale. Mais que signifie qualité en matière d’alimentation ?

Un produit de qualité est un produit :

– Naturel. Allez à l’essence de ce terme galvaudé. Les productions agricoles intensives peu respectueuses des hommes et de leur environnement nous éloignent de la nature.

– Peu ou pas transformé : chaque transformation, chaque raffinage engendre des pertes en densité nutritionnelle et souvent une toxicité accrue.

– Frais, local et de saison.

– Issu de l’agriculture biodynamique, biologique ou paysanne. Car moins toxique pour l’organisme et pour la terre, plus riche et concentré en nutriments. Aliments rassasiants et vitalisants.

3- Déconnexion

Les pollutions électromagnétiques générées par les appareils électriques et écrans de toute sorte contribuent également à la perturbation de nos fonctions vitales. Il est bien entendu difficile de s’en libérer totalement mais cependant possible de s’en protéger et d’en limiter les effets.

4 – Méditation du soir

Chaque soir, méditez 5 minutes: plongez vos pieds dans une bassine d’eau chaude dans laquelle vous aurez laissé dissoudre une poignée de gros sel marin. Au calme, coupez votre téléphone. Oubliez la TV.

 

En diffusion atmosphérique dans votre pièce, pensez à  l’essence de mandarine.

A savoir : les sources d’intoxication

o Une alimentation trop riche, non adaptée à nos besoins ou/et mal métabolisée.

Conséquences : encrassement progressif de l’organisme, troubles digestifs divers, surcharges pondérales.

o Les polluants présents dans l’alimentation (résidus de pesticides, additifs

alimentaires…), dans l’air et l’eau. Médication chimique importante. Conséquences: troubles métaboliques et endocriniens, affaiblissement immunitaire, inflammations chroniques, allergies, maladies dégénératives.

o Le stress, les émotions mal gérées. Conséquences : blocage ou dysfonctionnement des organes filtres (rein, foie, intestins), affaiblissement immunitaire.

Créatrice de goût® et naturopathe, Anne Piovesan fondatrice de la société Déjeuners sur l’herbe. Elle accompagne les entreprises, les collectivités et les particuliers dans le développement d’une alimentation, saine, biologique et durable au quotidien.

Pour en savoir plus : www.dejeunerssurlherbe.com

Dossier complet à retrouver dans votre Yoga journal N°1