Développez votre acuité avec Utthita Parivrtta Trikonasana

Développez votre acuité avec Utthita Parivrtta Trikonasana

Par Boris Tatzky

 

Parmi les nombreuses torsions du Hatha yoga, nous allons analyser Utthita Parivrtta Trikonasana, la posture qui fait de vous le canal conscient d’un lien entre ciel et terre.

 

A quoi cela sert-il vraiment de faire des postures de yoga ? Dans le Hatha yoga, le rôle attribué aux asanas peut être multiple. Il ne s’agit pas tant de « faire » mais plutôt « d’être ». La posture devient un lieu d’expérience pour développer notre capacité à être totalement conscient dans l’instant présent. Ensuite, selon votre degré d’implication, chaque posture peut se vivre à différents niveaux.

 

La plupart des postures permettent tout d’abord de préserver et d’améliorer des qualités physiques, notamment la souplesse et la tonicité qui contribuent à une bonne vitalité. À cela s’ajoute un effet majeur : la stabilisation de l’attention, qui passe de la dispersion mentale habituelle à la concentration soutenue. Cette dernière sera d’autant plus amplifiée si vous êtes d’une grande précision dans l’installation de la posture. Grâce au contrôle du souffle spécifique à l’asana, la vigilance sera renforcée.

 

Vous serez également invité à adapter la proposition technique qui vous est faite. Vous devrez constamment vous ajuster avec perspicacité dans votre position, en fonction des réactions de votre organisme. Nous proposons ainsi trois degrés de difficulté progressifs, afin que chacun puisse réaliser son équilibre personnel et laisser s’exprimer l’intelligence du corps.
Enfin si la pratique s’approfondit, vous vous apercevrez que les postures modifient les mouvements des fluides dans le corps. Elles agissent sur la circulation du sang mais aussi, pour les yogis, sur la circulation du « Prâna », l’énergie vitale.

Ainsi, progressivement, la posture devient un lieu de perfectionnement et de connaissance plus subtile. Elle crée les conditions de l’état de méditation qui, dans le yoga, ouvre à une dimension spirituelle.

 

L’essentiel se situe dans une progression intelligente lors du déroulement de la posture grâce à une prise de conscience du vécu intérieur, d’instant en instant, avec l’ajustement personnel éclairé par ce vécu. La présence d’un professeur est préférable pour vous guider correctement dans la technique et vous éviter de commettre inconsciemment des erreurs qui seraient préjudiciables.

 

Vous allez trouver ici la posture du triangle debout, en torsion : Utthita (debout) Parivrtta (qui tourne autour) Trikona (triangle) asana (posture).

 

Symboliquement, c’est une posture qui développe l’ancrage dans le sol (avoir bien les pieds sur terre). Elle articule notamment trois éléments : la terre, le ciel et l’être humain. Une main s’appuie sur la terre, l’autre se tend vers le ciel et, au milieu, votre cœur s’épanouit en reliant ces deux dimensions. C’est en outre une attitude qui favorise l’équilibre des polarités du corps, la gauche et la droite, l’avant et l’arrière.

 

1er degré : Alignement

 

  • Se placer debout, jambes écartées d’environ deux fois la largeur des épaules. Tourner le pied gauche à 90° à gauche, et le pied droit à 45° vers la gauche.
  • En inspirant, ramener le buste face à la jambe gauche, bras levés à l’horizontale, épaules basses. Expirer en alignant la colonne vertébrale et en rentrant l’abdomen.
  • Inspiration suivante, étirer toujours la colonne vertébrale, cherchant à se grandir et dos plat, fléchir le buste en avant, les bras tendus, les mains en appui sur le tibia gauche, sous le genou.
  • Rester en respirant lentement. A chaque inspiration, vérifier l’allongement de la colonne, dos plat. Étirer le bassin vers l’arrière et la nuque vers l’avant. A chaque expiration, rentrer l’abdomen et resserrer doucement les sphincters.
  • Écouter les sensations du corps, et si cela est possible en conservant le dos plat et bien étiré, poser les deux mains au sol de part et d’autre du pied gauche. S’il y a une difficulté dans le dos ou dans les jambes, ne pas hésiter à plier un peu le genou gauche tout en veillant sur la rectitude du dos.
  • Pour quitter la posture, plier le genou gauche, prendre appui avec les mains sur ce genou et se redresser doucement en inspirant. Et naturellement, refaire exactement la même position de l’autre côté.

 

Découvrez la suite de cet article dans votre magazine Yoga Journal n°15 disponible en version papier et digitale.

 

Très belle journée, Namaste

© Toutes copies et reproductions interdites, contenu édité et publié par YJ France Media.