Ensemble, c’est mieux !

Ensemble

Passer des moments de qualité avec sa famille, ses amis et sa communauté tout en restant disponible pour de nouvelles relations est le secret d’une vie heureuse et saine. Le yoga est l’un des meilleurs moyens pour tisser des liens privilégiés et durables.

Par Melinda Dodd

Ensemble

Quand vous vous promenez dans un lieu public, vous croisez probablement plus d’une personne qui marche, les yeux rivés sur son Smartphone ou sa tablette, sans prêter attention à la foule qui l’entoure. À notre époque, les contacts se font moins en face à face que via les SMS, les e-mails ou Skype. Il y a une trentaine d’années, la situation était bien différente. D’après une étude réalisée par l’Université de Californie, en 1987 40 % des étudiants de première année passaient plus de 16 heures par semaine à fréquenter d’autres personnes. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 18 % à y consacrer autant de temps. Pour beaucoup, la communication numérique est devenue le mode par défaut, alors que partager du temps dans la vraie vie semble passéiste. Cette tendance inquiète d’autant qu’il a été démontré que voir ses proches accroît le bien-être général.

En effet, des relations sociales solides et développées par le biais d’interactions personnelles augmentent de 91 % les chances de vivre plus longtemps, d’après une analyse de 148 études réalisée par des chercheurs de l’Université de Brigham. Il a également été prouvé qu’entretenir des relations privilégiées avec les autres influe sur l’augmentation de la durée ou de la qualité de vie des personnes confrontées à des problèmes de santé tels que des cancers, des AVC, la démence, la dépression et le diabète. Les experts avancent l’idée que faire partie d’une communauté serait rassurant sur le plan biologique ; cela aurait un effet protecteur qui stimulerait l’immunité et combattrait le stress.

« L’intimité peut soigner », explique Dean Ornish, médecin et fondateur de l’Institut de recherche en médecine préventive de Sausalito. Pour lui, être capable de montrer sa véritable personnalité à d’autres, plutôt qu’un simple profil Facebook ou des photos Instagram soigneusement préparées, est une « chose véritablement puissante ». Dans le cadre de son travail à l’institut, ce médecin aide les personnes atteintes de maladies cardiaques à partager leurs expériences intimes lors de séances centrées sur l’amour. Les sessions qu’il propose associent réunions de groupe de soutien, cours de yoga et de méditation, alimentation saine et programme sportif. Il a l’habitude de faire pratiquer le yoga à ses patients avant les réunions de groupe, ce qui favorise les échanges plus profonds. « Après un cours de yoga ou de méditation, vous vous sentez plus apaisé, ce qui vous permet d’accéder à vos sentiments et de les exprimer sans peur d’être jugé », explique-t-il.

Il est un peu plus difficile de nouer des liens solides sans ce type de pratiques, mais cela reste tout à fait possible. Le Harvard University Study of Development, qui a analysé la vie de 724 hommes pendant soixante-seize ans, a montré qu’il n’est jamais trop tard pour changer ses habitudes. Certaines personnes sont capables de redéfinir leur vie à mi-parcours, en intensifiant les liens avec leur famille, leurs amis et leurs connaissances. Cela a des conséquences bénéfiques sur le plan physique et émotionnel. Il n’est cependant pas nécessaire d’être entouré par un groupe important pour que cela porte ses fruits. « N’importe quelle communauté peut avoir ce pouvoir guérisseur, qu’elle se compose d’une ou de cent personnes », remarque Dean Ornish. « Ce qui compte, c’est de partager ses expériences avec d’autres. »

Si vous pratiquez le yoga, votre tapis peut vous aider à rencontrer des personnes qui partagent vos aspirations, intérêts et points de vue sur la vie, et à tisser des liens avec elles. Tout en vivant votre passion, vous vous reliez aux autres, vous reconnaissez votre humanité commune et vous décuplez votre capacité à ressentir de la joie. Pourquoi ne pas vous servir de cette merveilleuse discipline pour créer les relations dont vous avez envie ? En effet, le yoga est une magnifique porte d’entrée pour tisser de nouvelles amitiés, renforcer des liens existants ou rendre service à des inconnus grâce au seva, le service désintéressé. Voici quatre clés puissantes que vous offre le yoga pour vous aider à vous connecter aux autres.

Le yoga ouvre à de nouvelles amitiés

Il est surprenant de constater que, très souvent, nous évitons inconsciemment de rencontrer des personnes qui pourraient compter. Notre histoire personnelle, d’anciennes disputes ou des angoisses récurrentes nous empêchent de voir que les autres désirent nouer une relation. Le yoga aide à laisser le passé derrière soi et permet d’observer le présent : « Il a un impact positif sur notre humeur, notre fonctionnement psychologique et notre concentration », explique Angela Wilson, membre du corps professoral au Kripalu Center for Yoga & Health. Elle a longtemps étudié les effets salutaires du yoga : « Votre mental est plus apaisé, vous êtes ouvert au monde et à l’idée de vous faire des amis. »

En 2014, cette professeure s’est associée à une équipe de chercheurs invités par le Kripalu Center pour étudier ce phénomène. Dans la revue Frontiers in Neuroscience, ils ont expliqué que le yoga agit à différents niveaux, à travers les âsanas, le prânâyâma, la méditation et la philosophie, de sorte qu’il maintient le couple corps-esprit dans les conditions optimales favorisant les échanges. Certaines études suggèrent que le yoga optimise le fonctionnement du nerf vague – un ensemble de fibres qui s’étend du haut de la colonne vertébrale jusqu’au système respiratoire et au tractus gastro-intestinal – qui agit sur le rythme cardiaque, la respiration et d’autres fonctions physiques. Plus vous pratiquez le yoga et plus votre sommeil, votre digestion, votre attention et votre gestion du stress ainsi que de vos émotions peuvent s’en trouver améliorés.

« Nous pensons que l’autorégulation est la véritable clé du fonctionnement social », explique Angela Wilson. « Parfois, les personnes qui se sentent perdues ou nerveuses s’isolent délibérément car ce n’est pas facile pour elles d’être sociables. Elles ont l’impression que leurs relations ne seront pas aussi réussies que celles des autres. En revanche, une personne capable de composer avec ses émotions est susceptible de créer du lien. »

Quand le stress monte, prenez un moment pour respirer et vous connecter à ce que vous ressentez, comme vous le feriez dans un cours de yoga. Cela pourra vous éviter de vous énerver, contribuera à étouffer les conflits dans l’œuf et favorisera l’harmonie. La respiration consciente est d’ailleurs votre meilleur outil dans les situations difficiles, car elle active des zones des lobes frontaux cérébraux qui induisent calme et concentration. Pour le neuroscientifique Andrew Newberg, directeur de recherche au Myrna Brind Center of Integrative Medicine et co-auteur de How Enlightenment Changes Your Brain, « cela s’apparente à un « harnais » émotionnel ». En pratiquant régulièrement et durablement le yoga et le prânâyâma, vous deviendrez plus attentif à votre environnement et aux personnes que vous rencontrez. Vous vous sentirez plus vivant et plus enthousiaste mais aussi capable d’accepter davantage les choses telles qu’elles se présentent, ce qui vous sera très utile en société.

Dossier complet à retrouver dans Yoga Journal N°9

Très belle journée,

Namaste