Juste inséparables, des doudous SENSationnels

Doudou Juste Inséparables - Yoga Journal France

Interview de sa fondatrice Véronique GIRAULT, maman et Yogîni

Véronique, qu’est-ce qui vous poussé à devenir créatrice de doudous pour les tout petits ?

L’aventure a débuté avec l’arrivée un peu chaotique de mon deuxième bébé. Je n’avais plus le droit de bouger, alors ma tête et mes rêves se sont mis en route et j’ai laissé place à l’imagination…

Voyageuse dans l’âme, j’aime les objets qui racontent une histoire forte, qui portent un savoir-faire et utilisent de belles matières… Les objets que nous adoptons racontent aussi quelque chose de nous et des valeurs que nous défendons.

Etant jeune et future maman, j’ai plongé dans l’univers de la petite enfance avec ses objets étranges et cultes : poussette pliante (si elle veut bien), lit parapluie (mais comment ça se replie ce truc), couches lavables (ou pas) et doudou (mais où est-il encore passé)…

Bon sang mais c’est bien sûr,  on devrait toujours avoir un double, voire plus !

De tout cela est né JUSTE INSEPARABLES : des doudous pas perdables, personnels, pas moches (quand ils traînent sur le canapé), pas made in trop loin, pas made in polyester, pas trop grand, ni trop gros…Et en plus, qui ait du sens…

Quelle place occupe le yoga dans votre vie ?

Je pratique le yoga depuis plus de 10 ans. J’ai pratiqué avec une enseignante incroyable à Paris, Christine Campagnac-Morette, qui venait nous donner des cours le midi dans mon entreprise et j’ai découvert le pouvoir du yoga sur l’état de santé général et le stress !

J’ai toujours eu tendance à beaucoup travailler et à parfois perdre de vue mon équilibre de vie, ce fut donc une sorte de révélation, comme un contre-pouvoir à mon naturel hyperactif.

Après avoir changé de travail, j’ai poursuivi en solo, y compris pendant mes deux grossesses. J’ai surtout pratiqué un yoga simple et je reste centrée sur les mêmes postures, j’ai trouvé une sorte de ‘combinaison magique’ pour moi, qui me permet de me reconnecter au corps, à la respiration, de ressentir plus de souplesse physique et mentale.

Le yoga, c’est une histoire d’amour au long court, parfois je ne pratique plus pendant quelques temps, mais j’y reviens toujours et je pense qu’il m’accompagnera encore longtemps.

Pourquoi avoir choisi de produire en France et qui fabrique les doudous pour vous ?

La fabrication française était inscrite dès le départ dans le projet. Tout d’abord car j’habite en Rhône Alpes, une région dont la savoir faire en matière de textile et de confection est historique, C’est donc localement que les doudous sont confectionnés, dans un atelier d’une dizaine de personnes.

D’autre part, je suis une consommatrice attentive dans ses choix à leur impact sur l’environnement dans lequel je vis et j’élève mes deux filles.

Réduire l’impact écologique en réduisant les transports, mais aussi favoriser l’emploi local sont des choix qui font sens pour moi. Je souhaite inscrire l’aventure de JUSTE INSEPARABLES dans une démarche de progrès constant et de valeurs fortes.

Je crois à l’histoire du Colibri qui fait peu, mais qui fait sa part !

Pouvez-vous nous expliquer le label Oeko-Tek ?

Le label Oeko-Tex est un label internationnal certifiant que les textiles sont exempts de substances chimiques toxiques. Tous nos tissus sont Oeko-tex et une part importante de nos matières est même GOTS, certification Bio de référence pour les textiles.

En plus de ces labels, tous nos tissus sont certifiés par un laboratoire indépendant, afin de répondre aux normes européennes sur la sécurité des objets destinés aux enfants de moins de 3 ans.

Qu’est-ce que vos doudous ont de différents par rapport aux autres ?

Ils sont SENSationnels….

D’abord il reviennent à l’essentiel, le lange d’antan, mais conçu de manière créative et design. Ils se plient façon origami pour pouvoir se rouler en boule ou se draper dans leur manteau, mais ils sont avant tout plats pour s’adapter aux petites mains de bébé et se blottir facilement contre la peau de maman. Le doudou est avant tout un objet SENSoriel et le premier sens que le bébé va utiliser est son odorat !

Ils ont aussi été dessinés avec une approche ergonomique, pour répondre à tous les petits gestes de bébé : un petit nœud à triturer, des nouettes à tortiller, des oreilles à mâchouiller, un petit biais à gratouiller, une étiquette à bidouiller …Chaque personnage associe 6 tissus aux textures différentes pour nourrir l’éveil des SENS.

Même les tendres visages brodés noir sur un tissu crème ont été choisis, parce que bébé voit d’abord les contrastes. 

Pour JUSTE INSÉPARABLES, un doudou représente plus qu’un joli jouet. C’est un totem, une signature, presque un membre à part entière de la famille ! Catalyseur d’émotions, il porte l’odeur de la maison, il est là quand on éteint la lumière le soir, il sait calmer les petits bobos…

Pour cet objet emblématique nous avons imaginé une fée bienveillante qui leur aurait confié 3 super pouvoirs à chacun et nous les avons brodés sur de jolies étiquettes cousues au doudou. On offre plus qu’un doudou, un geste porteur de SENS.

Petit plus, nos idées malines et notre service SOS doudou, grâce au code unique que porte chaque doudou. Tout ceux qui ont déjà perdu un doudou savent que cela ne devrait JUSTE pas arriver !

Parce que nous sommes aussi des consom’acteurs, ils sont entièrement conçus et fabriqués en France dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, de la nouette jusqu’à l’étiquette ! 

Enfin, j’ai voulu que le projet JUSTE INSEPARABLES redistribue 2% de sa marge, c’est aussi cela le SENS.

Chaque année, nous financerons un projet d’aide aux jeunes parents, car même si la parentalité est un voyage génial, il est parfois difficile.

Offrir plus qu’un doudou, offrir de la bienveillance !

Pour retrouver les doudous Juste Inséparables, c’est ici

Très belle journée, Namaste