La cheville sous toutes ses coutures

La cheville sous toutes ses coutures

Par Jill Miller

 

Cette articulation joue un rôle important pour la santé du genou, du pied et pour l’équilibre. Découvrez ici tout ce que vous devez savoir sur vos chevilles et apprenez à les renforcer grâce au yoga.

Votre cheville agit comme une sorte de médiateur entre le sol et le reste de votre corps. Ses trois articulations et les os – plus de deux douzaines composent votre cheville et votre pied – jouent en permanence un jeu de détection pour déterminer sur quel type de terrain vous évoluez et comment le traverser au mieux. Pour absorber la pression qui se produit lorsque vos pieds entrent en contact avec le sol à chaque pas, cette articulation s’avère indispensable. Elle stabilise également le poids de votre corps qui impacte la structure étroite et coudée de vos chevilles.

Vous êtes probablement inconscient du travail constant fourni par cette petite partie de votre corps – sauf si, bien sûr, vous faites partie de ceux qui se foulent la cheville régulièrement. La majorité des entorses se produisent quand on est jeune (entre 15 et 24 ans). Souvent, elles ne guérissent pas complètement et peuvent entraîner des problèmes de mobilité et de stabilité à long terme. Bonne nouvelle : votre pratique du yoga est une excellente façon d’accorder à vos chevilles l’attention qu’elles méritent, en permettant de réparer les dégâts et de vous protéger contre de nouvelles blessures pour les années à venir.

 

Vrksasana ou posture de l’Arbre, variante

Pourquoi c’est bon ?

Les postures d’équilibre sur une jambe améliorent la stabilité de la cheville. Il est donc judicieux de les pratiquer régulièrement. Cette variante de Vrksasana vous fait gagner en agilité dans les jambes, les chevilles et les pieds tout en transformant le pied levé en capteur (qui fournit des informations sur l’état d’oscillation dans la cheville de terre). C’est particulièrement intéressant pour les personnes qui ont du mal à rester en équilibre sur un pied.

Comment faire ?

Mettez-vous en équilibre sur le pied gauche et placez le pied droit à l’intérieur de la cheville gauche, de sorte que le pied droit devienne un stabilisateur et un « capteur » pour guider le mouvement de la cheville gauche.

Si vous chancelez, replacez-vous contre la cheville (voir « Tremblez, c’est bénéfique » page 28) tout en restant connecté à vos muscles profonds et à votre respiration.

Restez dans cette posture pendant 5 à 10 respirations, puis changez de côté.

 

Découvrez l’intégralité de cet article dans votre magazine Yoga Journal n°15 disponible en version papier et digitale.

 

Très belle journée, Namaste

© Toutes copies et reproductions interdites, contenu édité et publié par YJ France Media. Illustrations : Michele Graham – Photos : Joe Hancock