La posture du danseur, pas à pas

La posture du danseur, pas à pas

En pratiquant ces postures en flexion arrière, vous fléchissez la colonne vertébrale, et vous étirez également vos hanches, vous déployez les épaules et le buste (qui supportent une grande partie de notre stress) et vous ouvrez le cœur vers le monde. 

Posture du danseur 

Natarajâsana [ nata = danseur • raja = roi, seigneur • âsana = posture ] 

Idéale pour renforcer les muscles des jambes et les arcs des pieds ; ouvrir le buste et les épaules ; améliorer l’équilibre 

Pas à pas 

1 Démarrez dans la posture de la montagne (tadâsana). Inspirez et basculez votre poids sur le pied droit.  

2 Pliez le genou gauche et levez le talon gauche vers la fesse gauche. Pressez la tête du fémur droit vers l’arrière, dans son articulation, et tirez la rotule droite vers le haut afin que la jambe d’appui soit solide et bien droite.  

3 En gardant le buste le plus droit possible, saisissez l’intérieur du pied ou de la cheville gauche avec la main gauche. 

4 Levez le pied gauche et poussez dans la main, vers l’arrière, pour l’éloigner de la poitrine. Tendez la cuisse gauche vers l’arrière, parallèlement au sol, en soulevant le pied vers le plafond et en mobilisant les muscles fessiers. 

5 En même temps, tendez le bras droit devant vous et penchez-vous en avant à partir du bassin, pour venir placer le buste parallèle au sol. Allongez le buste et soulevez la cuisse gauche. 

6 Restez dans cette posture pendant 20 à 30 secondes. Lâchez le pied et revenez dans la posture de la montagne, puis répétez de l’autre côté. 

Variante 

Pour aller plus loin dans cette posture, saisissez le pied avec la main opposée, de manière à le tenir des deux mains, ce qui accentue la flexion arrière. 

Astuce  

Pour prendre la posture plus facilement, passez une sangle autour du pied levé et saisissez la sangle plutôt que le pied. 

Si cette posture est nouvelle pour vous, il se peut que vous ressentiez des crampes dans l’arrière de la cuisse levée. Pour l’éviter, gardez la cheville bien fléchie et saisissez la cheville plutôt que les orteils. 

Pour garder l’équilibre, vous pouvez appuyer la main libre contre un mur afin d’être plus stable. 

Vous pouvez vous entraîner à cette posture allongé sur le ventre, au sol. Fléchissez le genou pour placer le talon contre la fesse et décollez ensuite la cuisse du sol. 

Abonnez-vous à Yoga Journal, le seul magazine qui a plus de 40 ans d’expérience et vous décrit avec précisions comment réalisez les différentes postures de yoga : http://www.boutiqueyogi.com/12-abonnements 

© photo IStock Zyabich 

Très belle journée, Namaste