La professeure de yoga la plus âgée du monde nous livre ses secrets

YogaJournalFrance_professeure_de_yoga

« Je ne veux pas savoir ce que je ne peux pas faire. C’est ce que je peux faire qui m’intéresse. »

Tao Porchon-Lynch est la preuve vivante que le yoga est une véritable source de jouvence. Cette professeure de yoga, déclarée « la plus vieille professeure de yoga au monde » par le Guinness World Records, donne toujours des cours à Wetchester County, New York, aux États-Unis. Enfin, quand elle n’est pas prise par ses voyages à travers le monde, ses concours de danse où elle remporte le premier prix, les livres qu’elle écrit et les vidéos qu’elle fait avec Tara Stiles.

L’histoire de cette femme unique est si incroyable qu’on la croirait tout droit sortie d’un film. Née en Inde française, cette ancienne actrice de la MGM, également ex-mannequin pour Lanvin et Chanel, a croisé des personnalités telles que Marlène Dietrich, Gene Kelly et Gandhi. Elle a suivi les cours de B. K. S. Iyengar et K. Pattabhi Jois. Et oui, elle vous ferait transpirer si vous assistiez à l’un de ses cours, et vous auriez probablement une irrésistible envie de la serrer dans vos bras.

Nous avons rencontré l’adorable Tao Porchon-Lynch, après avoir assisté à son cours du lundi soir au JCC de Mid-Westchester, où, malgré une chute sur la piste de danse et trois opérations de remplacement de la hanche, elle exécute toujours la plupart des asanas. « Je ne crois pas aux catastrophes. », explique-t-elle. « Je ne veux pas savoir ce que je ne peux pas faire. C’est ce que je peux faire qui m’intéresse. »

YogaJournalFrance_professeure_de_yoga3

Les leçons du yoga les plus importantes

Yoga Journal : Cela fait 56 ans que vous enseignez le yoga et 72 ans que vous le pratiquez. Y a-t-il des postures particulières qui ont contribué à vous maintenir en forme et à préserver votre jeunesse ?

Tao Porchon-Lynch : Le plus important, c’est la respiration. Les postures qui ne sont pas exécutées correctement n’apportent pas grand chose. Ce qui compte, c’est de pouvoir sentir la respiration circuler à travers votre corps. Si vous êtes connecté à la respiration à l’intérieur de vous, il n’y a rien que vous ne puissiez faire.

YJ : Y a-t-il quelque chose que vous auriez aimé savoir sur le yoga étant jeune ?

TPL : Pas vraiment, non. Le plus important pour un professeur, c’est la compassion. On n’est pas fait pareils, donc vous ne pouvez pas demander à tous vos élèves de faire la même chose. Pour certaines personnes, il vaut parfois mieux arrêter physiquement et poursuivre mentalement plutôt que de forcer. Il est important de regarder ses élèves pour savoir comment les aider.

YJ : Vous avez été disciple de grands maîtres tels que B.K.S. Iyengar et K. Pattabhi Jois. Quelles sont les leçons les plus importantes qu’ils vous aient apprises ?

TPL : C’était les meilleurs. J’ai adoré Iyengar pour son alignement, qui était toujours parfait, et ses principes d’alignement. Pattabhi Jois était quelqu’un de formidable, tout n’était que respiration avec lui, et c’est exactement ce que je recherchais. Grâce à Pattabhi, j’ai appris énormément de choses sur mon moi intérieur.

YogaJournalFrance_professeure_de_yoga2

Bien vieillir avec la professeure de yoga la plus âgée du monde

YJ : Méditez-vous ?

TPL : Je crois en la nature. Pour moi, méditer, c’est arrêter ma voiture quand je vois une nuée d’oiseaux dans le ciel. Cela n’est pas régulier.

YJ : Vous faites toujours de la danse de salon ?

TPL : La semaine dernière, j’ai fini première dans un concours de danse. Mon partenaire avait 70 ans de moins que moi, et des participants de tous âges étaient présents. J’ai dansé du matin au soir pendant deux jours, puis j’ai donné deux cours de yoga le dimanche matin. Je n’étais pas vraiment fatiguée.

YJ : Pensez-vous que le fait d’être végétarienne vous a aidé à vivre aussi longtemps et en bonne santé ?

TPL : Peut-être. Pour moi, il n’y a pas de vieillissement. Regardez tous ces arbres magnifiques. Ils ont plusieurs centaines d’années. Ils perdent leurs feuilles mais ne meurent pas, ils se recyclent. On a tant à apprendre de la nature.

Les 5 règles de Tao Porchon-Lynch pour vivre longtemps et heureux

      1. Ne jamais remettre au lendemain, il n’y a pas de lendemain.
      2. On ne peut pas croire en quelque chose quand on s’arrête à la moitié.
      3. Chaque jour, tout ce que vous avez dans la tête se matérialise.
      4. Ne soyez jamais pessimiste. Chaque jour est le plus beau jour de ma vie.
      5. Si vous attendez quelque chose de bien, cette chose arrivera. Ne pensez pas au malheur.

Pour plus d’information, visiter le site internet http://www.taoporchon-lynch.com/

Par Jennifer D’Angelo Friedman