La signification de Namasté

Woman in namaste pose

Question : mais que veut dire Namasté, au juste ?

Mon prof de yoga termine tous ses cours en disant « Namasté », et je me suis toujours demandée ce que ça voulait dire.

 

Réponse : Le professeur de yoga Aadil Palkhivala nous explique

Le geste Namasté symbolise la croyance qu’il existe une lumière divine en chacun de nous, située dans le chakra du cœur. Ce geste est un signe de reconnaissance d’une âme envers une autre âme.

 

Définition de Namasté

Nama signifie s’incliner, as signifie je, et te signifie toi. Namasté signifie donc « je m’incline devant toi ».

 

Comment s’y prendre ?

Joignez les paumes de main devant le chakra du cœur, fermez les yeux, et inclinez la tête. Vous pouvez également faire le geste en joignant les mains devant le troisième œil, en inclinant la tête, et en amenant ensuite les mains devant le cœur. Il s’agit là d’une marque de respect très profonde. Bien que dans le monde occidental le mot Namasté soit généralement prononcé en même temps que le geste, en Inde, le geste lui-même signifie Namasté, et il n’est donc pas nécessaire de dire le mot en inclinant la tête.

Nous joignons les mains devant le chakra du cœur pour que l’amour divin circule davantage en nous. Incliner la tête et fermer les yeux aide l’esprit à s’abandonner au Divin dans notre cœur. On peut faire le geste Namasté à soi-même, et c’est alors une technique de méditation nous aidant à aller plus à l’intérieur de nous-même, dans le chakra du cœur. Lorsque l’on fait le geste avec une autre personne, il s’agit également d’une forme de méditation, certes courte mais belle et profonde.

 

Namasté permet à l’enseignant et à son élève d’unir leurs énergies et de se connecter, de façon intemporelle, libérés des chaînes de l’ego. Si le geste est fait avec le cœur et en laissant s’abandonner son esprit, une union profonde peut naître entre les âmes.

 

Quand l’intégrer à votre pratique ?

Dans l’idéal, on devrait dire « Namasté » et faire le geste au début et à la fin du cours. On le fait habituellement à la fin des cours car l’esprit est moins actif et l’énergie de la salle est plus paisible. L’enseignant fait le geste tel un symbole de gratitude et de respect envers ses élèves et ses propres maîtres et invite à son tour les élèves à se connecter à leur enseignant, permettant ainsi à la vérité de rayonner – nous sommes tous un quand nous laissons notre cœur guider notre existence.

 

A PROPOS DE L’EXPERT

Aadil Palkhivala est professeur de yoga, expert en médecines alternatives, avocat et intervenant de renommée internationale sur le thème de la connexion entre le corps, l’esprit et l’énergie.

 

Par Rita Geno