Laissez entrer la joie

Young woman embracing nature, mountain lake

Par Richard Miller,

 

La joie peut renforcer le système immunitaire, redonner de l’énergie et prévenir le stress. Ou comment trouver le bonheur, même dans les heures les plus sombres.

 

À L’INSTAR DE NOTRE CAPACITÉ à apprendre une langue étrangère ou à aimer un autre être humain, nous naissons tous avec la capacité à ressentir la joie. De façon surprenante, la joie est une émotion que nous pouvons éprouver indépendamment de ce que nous traversons, même en cas de souffrance ou de douleur – physique ou psychologique – intense ; des recherches en psychologie l’attestent ! Cela dit, beaucoup d’entre nous pensent encore que la joie n’est pas innée, mais qu’elle va plutôt de pair avec la possession d’un bien particulier, l’atteinte d’un objectif précis. Alors nous poursuivons notre quête du bonheur en acquérant des objets, en nouant des relations, en vivant des expériences qui nous empêchent de réaliser que cette émotion essentielle est déjà en nous, attendant patiemment d’être expérimentée.

Malheureusement, lorsque nous ignorons ou que nous faisons barrage à des sentiments de joie, notre vie et nos relations peuvent en pâtir, perdre leur sens et leur importance. C’est par exemple le cas lorsque nous avons l’impression de ne pas vivre notre vie pleinement, que nous sommes fâchés ou encore jaloux de ce que les autres ont et que nous n’avons pas : ces sentiments peuvent faire de l’ombre et éclipser notre capacité à ressentir la joie qui sommeille en nous. C’est précisément ce qui m’est arrivé lorsque j’avais une vingtaine d’années : j’ai déménagé dans une nouvelle ville et suis petit à petit tombé dans la dépression. Je ne trouvais pas de travail et me sentais seul et isolé. Alors que je me débattais avec des sentiments de confusion et de chagrin, j’ai perdu contact avec ma joie et j’ai glissé dans une spirale sans fin, perdant alors toute raison d’être.

C’est à ce moment-là que j’ai découvert cette pratique qui allait permettre à ma joie, innée et immuable, de refaire surface quelles que soient les circonstances : la méditation. En pleine dépression, j’ai décidé de suivre un cours de yoga. À la fin de la première séance, pendant la méditation, la joie a déferlé dans mon corps de façon tout à fait inattendue. Je me suis soudain senti reconnecté à moi-même et à l’univers, j’ai retrouvé un but et un sens. Ce soir-là, je suis rentré chez moi à pied avec une sensation de renouveau et le désir brûlant de comprendre ce qui venait de m’arriver.

Depuis lors, à travers ma pratique personnelle, mais aussi par la lecture de nombreux travaux de recherche en neurosciences, j’ai pu constater que la méditation peut réellement nous aider à éprouver de la joie à tout moment. Saviez-vous que cette pratique désactive le réseau par défaut de votre cerveau, celui qui vous bloque dans des schémas émotionnels négatifs et des pensées obsessionnelles, tout en activant les réseaux d’action et d’attention, ceux-là même qui ouvrent les portes de la joie et offrent de nouvelles perspectives ?

 

Retrouvez le dossier complet, pour laisser entrer la joie dans votre vie, dans votre Yoga Journal n°13 disponible en version papier et digitale.

Très belle journée, Namaste

© Toutes copies et reproductions interdites, contenu édité et publié par YJ France Media.