Les 10 bienfaits d’une pratique à la maison

Les 10 bienfaits d'une pratique à la maison

1 Adapter les séances à son énergie physique et mentale. Si vous êtes fatigué, faites des postures énergisantes. Si vous êtes en pleine forme, optez pour des exercices plus physiques.

2 Faire du yoga tous les jours. Même si votre planning est surchargé et que vous avez peu de temps, prenez une grande respiration et organisez-vous. Trop peu de temps pour une séance collective, soit, mais vous pouvez certainement dérouler votre tapis chez vous pendant 10 minutes voire 15 ou 30. Votre corps et votre esprit vous en seront reconnaissants.

3 Fixer ses propres objectifs. Pratiquer 21 jours d’affilée ? Travailler des postures difficiles ? Peu importe votre objectif, c’est le vôtre, pas celui de votre professeur. Et lorsque vous l’aurez atteint, vous vous rendrez compte que finalement vous pouviez faire plus que ce que vous pensiez.

4 Se déstresser instantanément. Si vous traversez une période difficile à la maison ou au travail, une pratique régulière peut vous aider à y voir plus clair. Si vous vous levez le matin déjà fatigué par la journée qui vous attend, une séance vous donnera courage et entrain.

5 Être soi-même. Chez vous, nul besoin de faire plaisir au prof ou de vous préoccuper du regard des autres : vous ne pratiquez que pour vous. Même si nous savons tous qu’il n’y a aucune compétition en yoga, il peut être difficile de rester concentré quand son voisin de tapis réussit une flexion arrière parfaite totalement hors de portée pour soi. Réussir cette posture ou pas n’a aucune importance, travaillez pour vous, à votre rythme, c’est cela qui compte.

6 Éliminer toute source de distraction. Vous pouvez vous concentrer davantage sur ce que vous ressentez physiquement et émotionnellement. Sans la voix de votre professeur pour guider vos mouvements, vous ressentez plus profondément ce qui traverse votre corps, vos émotions et votre esprit. Vous êtes attentif, à l’écoute, conscient, en phase avec vous-même.

7 Développer une profonde conscience intérieure. Au fur et à mesure vous saurez adapter vos séances à vos besoins et vous deviendrez votre meilleur professeur. Comme l’affirme Mark Whitwell : « Pratiquer chez soi est très différent d’un cours collectif, sous l’enseignement de quelqu’un d’autre. Lorsque vous suivez des cours, vous n’élaborez pas votre propre séance. Faire du yoga pour soi c’est franchir une étape importante. »

8 Perfectionner des postures spécifiques. Votre pratique personnelle vous permet de vous attarder autant que nécessaire sur certains âsanas. Vous venez de découvrir une nouvelle posture ? Exercez-vous pour en tirer le meilleur parti.

9 Pratiquer n’importe où. Rodney Yee enseigne le yoga partout dans le monde. En voyage, il suit une routine bien rodée : « Je commence par une série de postures d’ouverture des hanches que je maîtrise parfaitement. Puis, lorsque mon corps est échauffé, j’écoute ce qui se passe en moi et je décide de la suite. Certains jours, des torsions et des flexions arrière, ou bien des exercices reconstituants et énergisants de prânâyâma ; d’autres jours, des postures inversées. »

10 Ne rien payer ! Suivre le cours d’un professeur expérimenté est excellent pour apprendre et se perfectionner, mais les temps sont durs pour tout le monde, non ?

© photo Joe Hancock / Modèle :Nancy-Kate Rau

Toute copie ou reproduction interdite sans autorisation

Dossier complet pour pratiquer seul chez soi, à retrouver dans Yoga Journal hors série Numéro 1 

Ou avec un bundle promotionnel Yoga journal d’été + HS1 ici 

Très belle journée, Namaste