Posture du bateau – Navâsana

Posture du bateau

Nava = bateau • Âsana = posture

 

Bénéfices :

  • Renforce l’abdomen, les fléchisseurs de la hanche et la colonne vertébrale
  • Stimule les reins, la thyroïde et les glandes de la prostate et les intestins
  • Aide à soulager le stress
  • Améliore la digestion

Conseil pour les débutants

Vous pouvez vous préparer à pratiquer cette posture tout au long de la journée sans quitter votre chaise. Pour cela asseyez-vous sur le bord avant d’un siège avec vos genoux à angle droit. Attrapez les côtés du siège avec vos mains et penchez-vous légèrement vers l’avant. Fermez vos bras et soulevez légèrement vos fesses du siège, puis levez légèrement les talons du sol. Laissez les têtes des os de vos cuisses s’enfoncer et pousser le haut de votre sternum vers l’avant et vers le haut.

Approfondissement

La posture du bateau est souvent présentée comme un renforcement abdominal, ce qu’elle est dans une certaine mesure. Mais plus important encore, cette posture renforce les fléchisseurs de la hanche profonde qui attachent les os de la cuisse intérieure à l’avant de la colonne vertébrale. Apprenez à ancrer les têtes des os de la cuisse au fond du bassin et soulevez cette ancre à travers la colonne vertébrale avant. Rappelez-vous que le bas du ventre ne doit jamais être dur.

 

1 – Asseyez-vous dans la posture du bâton (dandâsana), jambes tendues devant vous. Posez les mains au sol, derrière les hanches. Soulevez le buste jusqu’au sternum et penchez-vous légèrement vers l’arrière, sans arrondir le dos. Placez-vous en équilibre sur le trépied formé par les ischions et le coccyx.

2 – Sur une expiration, pliez les genoux puis soulevez les cuisses à un angle de 45 degrés au-dessus du sol, en gardant les genoux pliés.

3 – Si possible, tendez lentement les jambes, en montant les orteils juste au-dessus de la ligne des yeux. Si vous n’y parvenez pas, gardez les genoux pliés et les tibias parallèles au sol.

4 – Le cœur ouvert et la colonne longue, roulez les épaules vers l’arrière et tendez les bras vers l’avant, parallèles au sol, paumes tournées vers l’intérieur. Veillez à garder le bas du ventre plat et ferme, sans le durcir et le gonfler.

5 – Pointez les orteils ou gardez les pieds flexes. Respirez. Essayez de tenir la posture pendant 10 à 20 secondes, et allongez progressivement la durée jusqu’à tenir 1 minute.

 

© Toutes copies et reproductions interdites, contenu édité et publié par YJ France Media. Photo : Chris Andre – Modèle : David Nelson