Posture du danseur – Natarajâsana

Posture du danseur

Nata = danseur • Raja = roi, seigneur • Âsana = posture

 

Bénéfices :

  • Étire les épaules et la poitrine
  • Étire les cuisses, les aines et l’abdomen
  • Renforce les jambes et les chevilles
  • Améliore l’équilibre

Conseil pour les débutants

Beaucoup de débutants, ont tendance à avoir des crampes à l’arrière de la cuisse. Assurez-vous de garder la cheville du pied levé fléchie ; c’est-à-dire le haut du pied vers le tibia.

 

1 – Démarrez dans la posture de la montagne (tadâsana). Inspirez et basculez votre poids sur le pied droit.

2 – Pliez le genou gauche et levez le talon gauche vers la fesse gauche. Pressez la tête du fémur droit vers l’arrière, dans son articulation, et tirez la rotule droite vers le haut afin que la jambe d’appui soit solide et bien droite.

3 – En gardant le buste le plus droit possible, saisissez l’intérieur du pied ou de la cheville gauche avec la main gauche.

4 – Levez le pied gauche et poussez dans la main, vers l’arrière, pour l’éloigner de la poitrine. Tendez la cuisse gauche vers l’arrière, parallèlement au sol, en soulevant le pied vers le plafond et en mobilisant les muscles fessiers.

5 – En même temps, tendez le bras droit devant vous et penchez-vous en avant à partir du bassin, pour venir placer le buste parallèle au sol. Allongez le buste et soulevez la cuisse gauche.

6 – Restez dans cette posture pendant 20 à 30 secondes. Lâchez le pied et revenez dans la posture de la montagne, puis répétez de l’autre côté.

 

© Toutes copies et reproductions interdites, contenu édité et publié par YJ France Media. Photo : Boris Tatzky