Posture de la Grenouille

Posture de la grenouille

Même si la plupart d’entre nous souffrent de hanches raides, certains ont, au contraire, les hanches hyperlaxes. Pour mobiliser la puissance du deuxième chakra, il faut certes une ouverture physique pour libérer la créativité, mais aussi de la structure pour diriger cette créativité. Les sensations observées dans vos hanches vous indiquent si votre deuxième chakra est bien équilibré : une grande liberté de mouvement (jusqu’à poser les genoux au sol en Supta Baddha Konâsana [posture de l’Angle lié inversé]) peut signifier une énergie Svadhisthana débridée et excessivement sauvage. Dans ce cas, vous remarquerez peut-être une dépendance à des relations tourmentées et malsaines, ou un sentiment de jalousie, des débordements émotionnels ou des désirs peu satisfaisants et troublants. Pour contrebalancer cette énergie, ajoutez davantage de postures comme la Fente basse en mettant l’accent sur l’alignement, le maintien et la stabilisation des hanches. Focalisez-vous sur l’ancrage à chaque inspiration : activez les abducteurs de la hanche (muscles extérieurs de la cuisse), resserrez les hanches en direction de votre ligne médiane avec les adducteurs (muscles intérieurs de la cuisse) et levez le plancher pelvien pour soutenir le bas du dos.

 

Mandukâsana (posture de la Grenouille)

Depuis le Chien tête en bas, prenez la posture de la Table, puis écartez les genoux l’un de l’autre. Veillez à ce que les pieds soient alignés sur les genoux de sorte que les tibias et les quadriceps forment un angle à 90 degrés. Fléchissez les pieds et appuyez dans vos talons pour protéger vos genoux. Glissez sur les avant-bras, paumes de mains jointes, et commencez à reculer progressivement les hanches en direction des talons. N’hésitez pas à mettre une couverture sous vos genoux pour que la posture soit plus confortable. Restez dans cette posture pendant 1 minute en respirant profondément. Reculez dans la posture de l’Enfant pour 1 minute avant de revenir vous asseoir. Cette posture intense d’ouverture des hanches fait souvent remonter des émotions à la surface. Prenez des respirations très généreuses, et utilisez-les pour vous enraciner en prolongeant les expirations d’un ou deux temps par rapport aux inspirations.

 

Très belle journée, Namaste

 

Séquence de Mary BETH LARUE – Modèle Mary BETH LARUE

© Toutes copies et reproductions interdites, contenu édité et publié par YJ France Média.