Posture : Utthita Trikonâsana

Trikonasana

Posture : Utthita Trikonâsana

(Le Triangle étiré)

Écartez les pieds de la largeur d’une jambe. Pivotez le pied droit de 90° vers l’extérieur et le pied gauche légèrement vers l’intérieur. Enracinez-vous activement dans vos jambes et vos pieds. Pliez très légèrement les genoux s’ils ont tendance à être en hyper-extension. Tendez les bras à l’horizontale sur les côtés, paumes vers le bas, tout en gardant la colonne longue et les omoplates plaquées contre l’arrière des côtes. Sur une inspiration, décalez les hanches vers la gauche, amenez la hanche droite légèrement vers le talon gauche et poussez la cuisse gauche vers l’arrière. Étirez le torse et le bras droit aussi loin que possible vers la droite, en gardant le bras soulevé pour avoir le plus de longueur possible dans la colonne. Relâchez la main droite sur le tibia, la cheville, une brique ou le sol, à l’extérieur du pied (une position trop basse de la main est mauvaise pour la colonne), tout en étirant le bras gauche et les doigts vers le plafond. Regardez vers le haut ou, si cette position crée des tensions dans la nuque, détendez la tête vers le bas et regardez un point fixe à proximité. À chaque inspiration, grandissez la colonne en conscience. Gardez les omoplates baissées, le thorax ouvert et le buste en torsion, bien ouvert sur le côté.

TRANSITION

Pendant toute cette transition, maintenez la torsion du buste et son ouverture sur le côté, de même que l’alignement de la hanche gauche au-dessus de la droite pour ne pas avoir à refaire de rotation : quand on est déjà dans Ardha Chandrâsana, un mouvement de rotation exerce une forte pression sur l’articulation de la hanche de la jambe d’appui. Cette pression risquerait d’enflammer les bourses (petits sacs remplis de liquide qui facilitent le glissement des articulations), d’exercer une pression excessive sur le cartilage de l’acétabulum (cavité du bassin faisant partie de l’articulation de la hanche) et de causer des fractures de la tête et du col du fémur. Regardez vers le haut, fléchissez le genou droit et, sur une expiration, avancez le corps pour poser la main droite au sol ou sur une brique, à une trentaine de centimètres à l’extérieur du pied droit. Sur une inspiration, amenez le poids du corps dans les doigts et le pied droits. Tendez lentement la jambe droite sans laisser le genou dévier vers l’intérieur, en essayant de conserver l’alignement du buste et des hanches.

Dossier complet Adoucir les transitions à retrouver dans votre Yoga Journal N°9 

Très belle journée, Namaste