Pour commencer une cure ayurvédique

Bien commencer une cure ayurvedique

Manger en pleine conscience

Selon l’ayurvéda, notre façon de manger est tout aussi importante que ce que nous mangeons. « Lorsque l’on mange sous l’effet du stress, en faisant plusieurs choses à la fois, ou lorsque notre attention n’est pas dirigée sur la nourriture, on ne mâche pas complètement les aliments, ce qui peut être source d’indigestion », explique Larissa Carlson. Manger en pleine conscience favorise une bonne digestion. Cette pratique permet de ne retenir des aliments que ce dont le corps et l’esprit ont besoin et d’éliminer les toxines. Voici quelques astuces de notre thérapeute ayurvédique pour vous nourrir de cette manière :

Cette cure de quatre jours est composée de huit axes : les repas, les boissons, la purification des cinq sens, la respiration de nettoyage des canaux, la méditation assise, l’alimentation en pleine conscience, les promenades dans la nature et le yoga. Reportez-vous aux explications qui suivent pour mettre en pratique chacune de ces clés. Par ailleurs, quelques principes doivent être respectés : cette cure est conçue autour de trois repas par jour, sans grignotage (ou très peu) afin que votre système digestif se repose entre chacun d’entre eux. Mangez chaque plat jusqu’à satiété. Le déjeuner sera votre repas le plus copieux et le dîner le plus léger ; votre corps aura ainsi le temps d’assimiler la nourriture avant le coucher. Entre les repas, pratiquez des activités saines qui participent au processus de nettoyage holistique.

  • Prenez votre petit déjeuner, votre déjeuner et votre dîner à la même heure chaque jour afin de créer une routine pour le système digestif.
  • Choisissez un environnement paisible. Évitez les distractions et les stimulations telles que la télévision, les ordinateurs et les téléphones portables. Écoutez des musiques douces et tamisez l’éclairage.
  • Asseyez-vous dans une position confortable, qui inspire la détente pendant les repas.
  • Mangez dans le calme et dans une ambiance positive. Évitez donc, par exemple, d’écouter les informations ou de lire les pages « faits divers » du journal. Pourquoi ne pas regarder la rubrique « arts » ou simplement admirer le paysage qui s’offre à vous depuis votre fenêtre ?
  • Si vous partagez votre repas avec d’autres personnes, orientez toute la conversation vers des sujets positifs. Évitez les débats, les disputes ou les plaintes car ces situations peuvent générer du stress.
  • Respirez amplement avant de manger et appréciez l’énergie consacrée à la culture, à la récolte, au transport et à la préparation des aliments composant votre repas.
  • Éveillez tous vos sens quand vous mangez. Observez les couleurs. Sentez les odeurs. Portez les aliments doucement à votre bouche et mâchez complètement (au moins 10 mastications par bouchée). Savourez le goût et la texture de tous les aliments.
  • Prenez le temps. Pour éviter les grignotages, mangez des repas copieux. Cependant, avant de vous resservir, prenez le temps, quelques minutes, d’évaluer si votre corps a encore besoin de nourriture.
  • Après avoir mangé, inspirez et expirez plusieurs fois avant de vous lever de table pour sentir les effets du repas. Le corps produit naturellement un rot lorsque l’estomac est plein ; attendez ce moment. Notez que tous vos sens sont désormais satisfaits, repus et nourris.
  • Au rÉveil
  • Buvez de l’eau chaude citronnée.
  • Faites la purification des cinq sens.
  • Pratiquez la respiration de nettoyage des canaux.
  • Méditez.
  • Le matin
  • Prenez un petit déjeuner. Les premier et quatrième jours, mangez uniquement des légumes cuits à la vapeur et du quinoa. Les deuxième et troisième jours, mangez uniquement un kitchari simple.
  • Mangez en pleine conscience.
  • Promenez-vous dans la nature.
  • Buvez une tasse de thé si vous le souhaitez.
  • L’aprÈs-midi
  • Prenez un déjeuner copieux et satisfaisant : chaque jour, le déjeuner se compose d’un kitchari simple.
  • Mangez en pleine conscience.
  • Buvez une tasse de thé si vous le souhaitez.
  • Évitez les grignotages. Pour cela, buvez de l’eau chaude tout au long de la journée. Cependant, si vous avez faim entre les repas, ne vous privez pas. Grignotez des amandes pelées qui ont trempé toute la nuit dans l’eau, cela les rend plus digestes.
  • Faites une séance de yoga de 20 à 60 minutes.
  • Le soir
  • Mangez pour le dîner un ragoût de saison. Veillez à bien prendre ce repas au moins 2 à 3 heures avant d’aller vous coucher, afin de bien le digérer.
  • Décompressez en lisant des livres inspirants, en écrivant dans votre journal ou en méditant.
  • Couchez-vous suffisamment tôt pour avoir 8 heures de sommeil.

 

Légumes vapeur et quinoa

Ce plat est facile à préparer et peut être adapté à vos goûts et à vos envies. Choisissez des légumes dans la liste ci-dessous et faites-les cuire à la vapeur jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Répartissez-les sur le quinoa (cuit selon les indications du paquet), versez un filet d’huile d’olive, de ghee fondu ou d’huile de noix de coco, salez et poivrez (poivre noir moulu) au goût.

 

Betterave

Brocoli

Rapini (ou brocoli-rave)

Chou de Bruxelles

Carotte

Chou-fleur

Fenouil

Champignon

Gombo

Panais

Potiron

Rutabaga

Échalote

Patate douce

Igname

 

Retrouvez la recette d’Anne Légumes vapeurs et vinaigrette à l’Umébosis

Boissons
détoxifiantes

Ces boissons facilitent la digestion, elles sont donc parfaites pendant la cure.

Eau citronnée. Buvez 1 tasse d’eau chaude avec un filet de citron frais. Cela permet au corps de se débarrasser de l’excès de mucus. La réhydratation favorise également les selles du matin. De plus, le citron donne du goût à l’eau.

Tisanes. Choisissez une tisane purifiante parmi les plantes proposées. Plongez le sachet 5 minutes dans l’eau chaude et buvez jusqu’à 2 tasses de tisanes par jour. Profitez des bienfaits uniques des plantes !

Tulsi (basilic sacré) : les propriétés antibactériennes, antiseptiques et apaisantes du tulsi contribuent à décongestionner les poumons (dosha Kapha en excès) tout en apaisant les nerfs (dosha Vâta en excès).

Gingembre : les propriétés stimulantes, expectorantes et carminatives du gingembre permettent d’éliminer l’excès de mucus du corps tout en facilitant la digestion.

Cumin-coriandre-fenouil : le cumin renforce la digestion et l’absorption des aliments ; la coriandre permet d’équilibrer l’excès de Pitta et de diminuer les inflammations ; quant au fenouil, il permet de réduire les gaz intestinaux tout en renforçant le feu digestif (agni).
Cure ayurvédique de 4 jours complète à retrouver ici, idéale aux changements de saisons :

http://www.boutiqueyogi.com/magazines/124-yoga-journal-numero-10.html

 

DVD Yoga & Ayurveda avec Cécile Doherty Bigara : http://www.boutiqueyogi.com/dvds/94-dvd-yoga-et-ayurveda-avec-cecile-doherty-bigara.html

 

© photo L.Piovesan / Modèle : Cécile Doherty Bigara

Très belle journée, Namaste