Se mettre en harmonie avec l’automne

Embracing the golden autumn

Par Cécile Wronecki

 

Alors que nous sommes parfois emportés par les vagues de la vie quotidienne, bercés tranquillement ou carrément remués sans ménagement, la nature, elle, suit son cours et sa ligne de conduite.

Après l’été et l’été indien, c’est donc l’automne qui nous enveloppe de ses couleurs chaudes, de ses températures fraîches, mais aussi de ses promesses de cocooning et d’une vie intérieure plus riche.

J’accueille souvent l’automne avec un état d’esprit en demi-teinte: à la fois très heureuse de retrouver la beauté de la nature en cette saison, de ressortir mes chaussures préférées, de l’approche des fêtes de fin d’année (je garde pour beaucoup de choses un esprit d’enfant!), mais aussi quelque peu ennuyée par les jours qui raccourcissent et les températures qui descendent trop vite à mon goût.

L’automne, c’est la saison qui exacerbe les tendances Vata naturelles (une « dosha », un type d’énergie en Ayurveda, le système de médecine traditionnel indien): concrètement, si l’énergie Vata n’est pas accompagnée et canalisée, quelques désordres peuvent faire leur apparition, comme par exemple des tendances à l’éparpillement, du stress, des angoisses, de la distraction, ou encore des difficultés pour s’endormir…Sans parler de la constipation, sur le plan digestif.! L’automne, c’est donc le moment parfait pour revenir aux bases, se recentrer, prendre soin de nous, pour mettre en place des habitudes structurantes ET réconfortantes.

En cuisine, j’optimise en alliant simplicité, goût, et réconfort, et je me mets au diapason de la saison. Je favorise les plats de légumes racines de toutes sortes, mijotés longuement dans des épices. Pour encore plus de simplicité et moins de vaisselle, je fais parfois rôtir tous ces précieux alliés au four (pas trop fort cependant!) et nous nous régalons chaque soir. Et puis pour le bonheur des petits (et des grands), des soupes bien onctueuses. N’oublions pas que si les potimarrons et butternuts foisonnent en ce moment, c’est pour notre bien-être. Ajoutons des betteraves, des carottes, des panais, et toutes les racines qui font leur apparition sur les étals de nos marchands, ainsi que les crucifères évidemment (toutes les sortes de choux!) pour nous renforcer en préparation de l’hiver. Profitons de leurs capacités à nous conforter et à nous aider à nous sentir plus ancrés.

Adapter notre cuisine à la saison plus froide est essentiel, mais il faut aussi s’intéresser à toutes nos habitudes: alors que l’hiver approche, on planifie notre agenda plus rigoureusement, on met en place des activités qui nous centrent et nous aident à garder le cap: la méditation est une excellente idée bien-sûr, mais pourquoi pas également prendre quelques minutes pour écrire ce qu’on a dans le coeur ou dans la tête, ou bien écouter de la musique relaxante, faire quelques étirements doux, ou encore prendre un bain chaud? Un massage avec des huiles chaudes peut aussi faire beaucoup de bien. De mon côté, je pratique le Yin Yoga plus souvent, j’opte pour un bon bain chaud lorsque c’est possible, et j’essaie de me coucher plus tôt.

Enfin, on n’oublie pas que si les journées raccourcissent, c’est aussi pour nous inciter à ralentir et nous recentrer sur l’intérieur. C’est le bon moment pour entamer ces livres abandonnés sur la table de nuit en rentrant de vacances, ou approfondir les sujets qui nous passionnent et nous donnent une bouffée d’air.

Alors que l’énergie estivale Yang diminue progressivement et que l’énergie hivernale plutôt Yin s’épanouit, en Yin yoga, on travaille sur les méridiens poumon et le gros intestin, et on favorise des postures qui nous recentrent et nous aident à nous enraciner. C’est aussi le moment de se débarrasser de ce qui nous pèse, et de rentrer dans une relation plus apaisée avec nous-même. On se pose, on se prépare intérieurement pour la saison froide (et à long terme, ainsi, à la renaissance du printemps!)

Profitons donc de l’automne, de tout ce que cette saison a à nous apporter. Accueillons la transition vers l’énergie hivernale Yin en douceur: c’est en nous synchronisant avec le rythme des saisons que nous pouvons cultiver notre bien-être tout au long de l’année!

 

Retrouvez Cécile Wronecki sur son site internetFacebook et Instagram.

Très belle journée, Namaste

© Toutes copies et reproductions interdites, contenu édité et publié par YJ France Media.

Photo : iStock / Freemixer