Un automne version yin et yang

Diversity People Exercise Class Relax Concept

Par Anaïs Joseph

 

Cotillons et mirlitons ! A la rentrée 2018, je fête mes 21 ans de yoga. J’ai commencé à l’université à Paris VII avec les cours de Patrick Thomatis. J’ai ensuite découvert ceux de Gérard Arnaud qui m’a formé durant plus de douze ans. Enfin, j’ai suivi l’approche de l’ashtangi Gérald Disse.

 

Étrange… je ne vois que des hommes jalonner mon parcours de yogini. Cela m’amène à m’interroger sur les grands noms du yoga en France -qui sont essentiellement des hommes : ne tirent-ils pas leur notoriété du fait que les élèves sont majoritairement des femmes ? La question pourrait être retournée : si les yoginis manquent de reconnaissance, n’est-ce pas lié au fait qu’il y a peu d’hommes engagés dans cette voie ?

 

En Occident, les femmes sont les plus nombreuses dans les cours de yoga alors que cette discipline a traversé les millénaires dans le giron des hommes, en Asie. Nous essayons dans notre dossier central de mieux saisir pourquoi les hommes sont aujourd’hui si peu représentés en yoga. Pour cela, nous avons recueilli l’avis de plus de 300 hommes grâce à un sondage auprès de nos abonnés. L’un des enseignants interviewés, Julien Levy, explique qu’il a trouvé en lui une part de féminin grâce au yoga. Accepter cette facette de lui-même a été une source d’équilibre dans sa vie d’homme, de père, de mari.

 

De mon côté, ce n’est qu’après 15 années de pratique que j’ai apprécié les cours dispensés par des femmes. J’y ai puisé une énergie plus subtile et moins directive que celle qui me permettait d’avancer auparavant. La femme de Gérald, Linda Munro, m’a permis d’aller vers l’autonomie et de composer avec les circonstances (situation familiale, condition physique, saison, …). Aujourd’hui, j’apprécie autant l’enseignement des hommes que celui des femmes. On peut trouver en chacun une part de yin et de yang, à nous de faire le tri en fonction de nos besoins. Ce faisant, on quitte le jeu de l’imitation du professeur pour, en quelque sorte, « inventer » sa propre façon de pratiquer.

 

© Toutes copies et reproductions interdites, contenu édité et publié par YJ France Media.

Photo : Rawpixel