Une rentrée heureuse et imparfaite !

Zen in the morning sun

Par Emilie Belfort, professeure de yoga

Ce mois de septembre ressemble beaucoup à celui des années précédentes, avec son lot de petits soucis : fin des vacances et du farniente au soleil, reprise d’un rythme effréné, rhume, refroidissement… Cependant, cette rentrée, un sourire s’ancre davantage sur mon visage. Au fur et à mesure de ma pratique du yoga, les processus d’autocompassion et d’acceptation grandissent à l’intérieur de moi. Une meilleure compréhension de moi-même et une confiance s’installent. J’apprends des épreuves et de mes vulnérabilités tout autant que de mes talents.

L’amour de soi inspire l’amour de l’autre sans limite. A défaut de toucher la perfection, nous nous réconcilions un peu plus chaque jour avec nous-même et cohabitons plus pacifiquement avec les autres.

J’ai l’élan de vous partager un exercice inspiré par Cécile Doherty Bigara, thérapeute en ayurveda et professeure de yoga, qui permet de nous appréhender libre, imparfait et heureux comme s’intitule le sublime livre de Christophe André, psychiatre à la clinique Saint Anne à Paris et formé à la méditation mindfullness. C’est un exercice que j’ai pratiqué avec un groupe d’entraide mutuelle, dans lequel je travaille chaque semaine, association qui s’occupe de personnes fragilisées (isolement, maladies psychiques…) et qui nous a permis de nous détendre et de nous aimer un peu plus. Pour ce faire, vous souhaitez associer, dans une même phrase, vos talents et vos vulnérabilités ou vos contradictions internes (remplacer alors « mais » par « et » propice au non jugement, à la non dualité) qui vous viennent naturellement à l’esprit et de terminer votre phrase par « et c’est ok »… Cette pratique permet de rendre refuge dans la paix (ahimsa en sanscrit, absence de violence) et la compassion (karuna)…sans changement brusque…et d’avoir confiance dans ce processus, qui nous rend meilleur progressivement et naturellement sans nous culpabiliser

Merci à Cécile de m’avoir inspirée cet exercice et aux adhérents du gem renaître de l’avoir partagé avec moi :)

 

Exercice d’amour de soi, d’autocompassion

  • Je suis généreuse et dépensière et je l’accepte. Patricia
  • Je suis très content que tu sois revenue et en même j’ai la flemme de pratiquer du yoga et je l’accepte. Jean-Marc
  • Je colorie des mandalas pour me détendre et en même temps je ressens beaucoup de colère en moi et je l’accepte. Marie Rose
  • Je suis heureuse d’avoir un chat et dépense beaucoup d’argent pour lui et je l’accepte. Coralie
  • Je suis cultivé et discret et je l’accepte. Sylvain
  • Je me sens en pleine phase de changement-cheminement et ça me perturbe et je l’accepte. Jérôme
  • Je m’occupe plus facilement dans la journée et pendant mes temps libres, j’ai l’impression que je suis en train de faire progressivement le deuil de mon mari et en même temps je me fais beaucoup de souci pour ma petite fille et je l’accepte. Blanche
  • J’aime dessiner et j’apprends un peu plus difficilement le yoga et je l’accepte. Claudine
  • J’aime faire du canevas pour me détendre et en même temps je râle sur mon voisin du dessus qui fait marcher sa machine à laver à 22h et je l’accepte. Bernard
  • Je peux contacter la joie de vivre lorsque je me sens soutenante pour quelqu’un et en même temps être souvent au prise avec un profond vague à l’âme et je l’accepte. Emilie

A vous de jouer si le cœur vous en dit :)

« Le yoga est un chemin de réconciliation, plutôt que de perfection, qui permet à la joie d’exister; réconcilier notre part d’ombre et de lumière, nos talents et nos vulnérabilités parce que nous sommes tous des êtres incarnés et traversés par des pensées et des émotions multiples et variées; revenir à cette union, embrasser les dualités, c’est l’essence même du yoga. » Alexandra Peyre

Retrouvez Émilie sur son site

 

Très belle journée, Namaste