fbpx
  /  Pratique   /  Anatomie   /  Anatomie : Le psoas à la loupe

Anatomie : Le psoas à la loupe

La clé pour se libérer du stress, soulager son dos et préparer le terrain pour de meilleures postures ?  Prendre soin de son psoas.

Par Ann Swanson

Illustrations : Doris Kindersley ; Arran Lewis (Science3)/Zygote/Daz 3d

Si vous passez beaucoup de temps assis, les muscles fléchisseurs de vos hanches (dont le grand psoas) ont de fortes chances d’être tendus. Quelques enchaînements de Fentes hautes ou une variation de la posture des Jambes contre le mur, dans laquelle vous placez les mollets sur le siège d’une chaise, pourraient vous prodiguer un profond relâchement.

 

Lorsque vous avez peur, quelles sensations physiques percevez-vous ?  Peut-être ressentez-vous une boule dans la gorge, des frissons le long de l’échine ou une crispation de la mâchoire. Mais il existe une autre réaction très courante que l’on ne remarque pas forcément, du moins pas consciemment : une tension dans la zone des fléchisseurs des hanches. C’est le muscle grand psoas qui se manifeste – un tissu sensible enfoui profondément dans la sangle abdominale et pelvienne. Le psoas vous permet d’amener les genoux vers la poitrine, de gravir une pente ou de monter les escaliers. En yoga aussi, ce muscle a son importance : il favorise un alignement stable et équilibré, assure la rotation adéquate des articulations et permet une amplitude de mouvement complète. Et lorsque vous vous sentez menacé, il s’active et vous prépare à passer à l’action.

Pour lire la suite, abonnez-vous !

A partir de 3,90€ par mois, sans engagement

Laisser un Commentaire