fbpx
  /  Actualités   /  Asthme et yoga : le duo gagnant

Asthme et yoga : le duo gagnant

Asthme et yoga : le duo gagnant

Si vous souffrez d’asthme, les exercices respiratoires du yoga peuvent vous aider. Dans une étude scientifique publiée en 2020, des patients ont pratiqué des pranayamas classiques du yoga (kapalabhati, ujjayi et anuloma viloma) 20 minutes par jour pendant un mois, en complément de leur traitement. En parallèle, un autre groupe de patients pratiquait la relaxation en complément du traitement et un troisième prenait uniquement les médicaments. Résultat : le groupe « pranayama » a obtenu un meilleur résultat au test de contrôle de l’asthme et rapportait une amélioration de sa qualité de vie.

Source : « Effect of pranayama breathing technique on asthma control, pulmonary function, and quality of life: A single-blind, randomized, controlled trial ». GülyeterErdoğan Yüce et SultanTaşci. Complementary Therapies in Clinical Practice Volume 38, février 2020.

Syndrome de la cabane

Fatigue, engourdissement des bras et des jambes, difficultés à se lever le matin, sentiment de tristesse, de peur ou encore de frustration… Et si c’était le syndrome de la cabane ? Nombreuses sont les personnes à l’avoir ressenti à la sortie du confinement. Et certaines en sont toujours atteintes. Aussi appelé syndrome de l’escargot, ce phénomène désigne la peur sociale ou l’angoisse de sortir de chez soi, en particulier après une période de confinement. Il a été pour la première fois décrit au début du XXe siècle aux États-Unis où des chercheurs d’or, confinés pendant des mois dans des cabanes, pouvaient ressentir cette angoisse à l’idée de ressortir. L’isolement que l’humanité vient de vivre a aussi un impact sur notre santé psychologique, comme le soulignait l’ONU dans un rapport de mai dernier.

Pour lire la suite, abonnez-vous !

A partir de 3,90€ par mois, sans engagement

Laisser un Commentaire