fbpx
  /  Pratique   /  Conseils pratiques   /  Bien débuter : Les conseils de Boris Tatsky

Bien débuter : Les conseils de Boris Tatsky

Boris Tatzky

Formateur depuis plus de trente ans, aujourd’hui établi à Aix-en-Provence, il a suivi l’enseignement de Roger Clerc en yoga de l’énergie à Paris et celui de T.K.V. Desikachar en viniyoga à Madras.

academie-de-yoga.fr

 

Le choix de l’enseignant.

Les effets bénéfiques dépendront en grande partie de la confiance (ou non) que vous accorderez à votre enseignant. Indépendamment de la méthode employée, renseignez-vous sur sa formation, notamment qui a été son professeur et pendant combien de temps, qui a été le formateur de ce professeur. Une méthode installée dans la durée présente une certaine crédibilité. Consulter également le site Internet du cours choisi. Faites naturellement des cours d’essai et appréciez, entre autres, la voix du professeur, l’attention qui est portée aux élèves, la progressivité et la logique des exercices proposés.

Observez si le cours comporte les trois éléments indissociables dans la voie du yoga : les postures avec compensation, le contrôle du souffle et la relaxation et/ou la méditation.

 

Pendant le cours.

L’erreur classique du débutant est de vouloir faire les exercices le plus à fond possible. Au contraire, dans les postures, soyez vous-même, ajustez tranquillement l’intensité et la durée de chaque asana.

Le contrôle de la respiration est essentiel, c’est le cœur du yoga. Son efficacité sur notre métabolisme est remarquable, à condition d’être bien mené. Ne forcez jamais : à aucun moment, vous devez être essoufflé ou oppressé. Commencez par contrôler votre respiration abdominale, sans gonfler outre mesure l’abdomen. Ne cherchez pas à vous remplir au maximum, essayez d’amener votre souffle à devenir plus lent et plus régulier. En principe, les cours incluent des phases de relaxation et/ou de méditation. La méditation, au début de courte durée, est l’aboutissement logique d’un cours de yoga. N’hésitez pas à changer de posture, à méditer en posture à plat dos, par exemple. La méditation est une école de stabilité de l’attention et du discernement. Au début, vous constaterez votre propension à la distraction du mental. Soyez patient et ramenez sans cesse votre attention sur l’objet de la méditation.

 

L’engagement.

Reste maintenant le plus important, une fois que vous avez trouvé le cours qui vous convient, ne lâchez plus votre engagement. Seule la persévérance, malgré les difficultés diverses et variées, vous permettra d’obtenir les résultats escomptés et plus encore. Essayez d’intégrer des exercices dans votre vie quotidienne : pensez, par exemple, à contrôler votre respiration en marchant. La pratique et l’étude du yoga, c’est un chemin de liberté qui, tout au long de la vie, procure une connaissance et une réalisation physique, mentale et spirituelle ancrée dans l’éternel présent.

© DR

Laisser un Commentaire