fbpx
  /  Highlight   /  Bien pratiquer : En confiance et soutenu

Bien pratiquer : En confiance et soutenu

Découvrez le yoga adapté aux traumatismes qui vise la guérison émotionnelle et la résilience. Cette séquence met l’accent sur l’ancrage et la respiration pour vous sentir centré et en sécurité.

Par Hala Khouri*

© Ian Spanier 

Dans de nombreux cercles de yoga et de guérison, le concept de sensibilisation aux traumatismes commence à faire son chemin : il désigne les pratiques tenant compte des besoins des victimes ou spécifiquement conçues pour soulager leurs symptômes. L’intention première d’une séance de yoga adapté aux traumas est de vous aider à trouver l’ancrage et le soutien en vous-même ; de vous connecter à vos sensations en toute sécurité et d’utiliser la pratique pour faire à nouveau confiance aux signaux que vous envoie votre corps. De cette manière, vous pourrez apprendre à vous autoréguler et à trouver en vous une certaine sécurité physique, émotionnelle et psychologique. Vous développerez également la présence à soi et l’équilibre.

La méthodologie suivie lors de ces séquences adaptées ne s’appuie pas spécialement sur des postures ou des enchaînements spécifiques.

Elle se concentre surtout sur chaque posture et sur la manière dont elle est habitée. Au final, les instructions, le rythme et le séquencement de la séance sont là pour créer une sensation de soutien afin que les pratiquants puissent vivre leurs perceptions et émotions sans se sentir submergés.

Je dis souvent que l’essentiel est d’apprendre à tolérer l’inconfort de manière à le traverser plutôt que de lui tourner le dos. Car un traumatisme irrésolu peut vous laisser stagner dans un état de déconnexion constante. Le yoga, lui, vous aide à vous libérer de l’emprise du passé afin d’être pleinement présent, de façon authentique et incarnée.

Les événements traumatiques (accidents de voiture, maltraitance, catastrophes naturelles, violences, mort) peuvent écraser votre capacité à faire face et à réagir. Il en va de même du stress intense. Un traumatisme irrésolu affecte la régulation générale de l’humeur ainsi que la santé physique, et peut vous déconnecter complètement de votre corps. Cela peut se manifester sous la forme d’anxiété, de dépression, de problèmes digestifs, de migraines, de maux de dos ou encore de maladies auto-immunes. Certaines victimes se sentent dissociées de leur propre vie et ne ressentent presque plus rien ou, au contraire, s’avèrent très agitées et en proie à d’intenses réactions émotionnelles ou physiques face à certains stimuli. Les effets varient d’une personne à l’autre ; aussi, un seul type de yoga ne conviendra pas à chacun. Cela dit, certains outils basiques du yoga peuvent être utiles à la majorité des personnes souffrant de traumatismes irrésolus ou de stress intense.

Ma formation en psychologie clinique et en Somatic Experiencing* (SE) offre un cadre qui peut s’appliquer à la plupart des styles de yoga afin de les sensibiliser aux traumatismes.

* Somatic Experiencing : type de psychothérapie axée sur le corps, qui aide les victimes à se libérer d’une énergie de stress traumatique emmagasinée dans leurs tissus afin de revenir à un état naturel et régulé.

Méthodologie axée sur le traumatisme : se sentir ancré, centré et présent à son corps

Dans chaque posture, concentrez-vous sur les points suivants : sentez les parties de votre corps qui sont en contact avec le sol ; contractez la ceinture abdominale pour soutenir le bas du dos (mais évitez de serrer ou d’essayer de rentrer le ventre), et respirez. Lorsque nous respirons profondément, le système nerveux peut accéder à la relaxation. Il est important de sentir que votre souffle est à votre disposition et reste naturel. Il arrive que l’on ne parvienne pas à respirer profondément, essayer de forcer ne mènera alors à rien. Dans ce cas, tentez plutôt de vous ancrer et de vous centrer.

Pour lire la suite, abonnez-vous !

A partir de 3,90€ par mois, sans engagement

Laisser un Commentaire