fbpx

Clafoutis léger aux cerises

Pour 4 à 6 personnes – Préparation : 15 min : Cuisson 35 min

C’est le temps des cerises ! Je vous propose une recette de clafoutis sain, léger et digeste, sans lait de vache. Vous pourrez décliner cette recette au gré des fruits de saison. Ce clafoutis sera excellent avec des abricots ou des framboises !

Pour une version sans gluten, la farine de petit épeautre peut être remplacée par de la farine de maïs.

200 g de cerises – 3 œufs – 3 c. à s. de sucre complet (type Rapadura) – 50 g de petit épeautre – 25 cl de « lait végétal » à l’amande » – 3 c. à s. de purée d’amande – 1 c. à s. d’arrow root* – graines de vanille

Battez les œufs avec les 2 c. à s. de sucre complet.  Ajoutez la purée d’amande, la farine de maïs, l’arrow-root, et les graines de vanille.  Incorporez le lait végétal. Mélangez. Versez cette préparation dans un moule, puis répartissez les cerises.

Enfournez pour 10 min, dans un four préchauffé à 180°C (th.6), puis sortez le clafoutis du four pour le saupoudrez de la c. à s. de sucre restante. Replacez au four et poursuivez la cuisson pendant 25 min.

*L’arrow-root est une fécule extraite de la racine de Maranta. Il se compose essentiellement de glucides, et contient du calcium. De petites quantités sont suffisantes, pour apporter un pouvoir gonflant plus efficace que la farine. De digestion facile l’arrow-root est aussi appelé « le pansement de l’estomac ». C’est un régénérateur de la flore intestinale, qui facilite la digestion.  Il sert de liaison fine pour velouter les potages, les sauces et les entremets. La cerise en quelques mots : sa chair possède des vertus laxatives et antituriques . On utilise sa queue pour préparer des décoctions aux propriétés diurétiques et dépuratives. Elle facilite l’élimination de l’eau par les reins et soulage les infections urinaires. Une infusion préparée avec des fleurs de cerise détient des propriétés pectorales et expectorantes. La cerise contient de la vitamine A, B1, B2, du calcium, du potassium, du phosphore et du magnésium.

Anne Piovesan
Naturopathe
www.annepiovesan.fr

Laisser un Commentaire