fbpx
  /  Sante et Bien-etre   /  En phase avec les cycles de la nature

En phase avec les cycles de la nature

En reconnaissant le sacré dans chaque instant, en créant des rituels et des cérémonies pour accompagner les flux de la vie, nous prenons soin de nous-même et de la planète. Une chamane moderne vous explique comment faire.

Par Sandra Ingerman*

 

J’ai été initiée au voyage chamanique dans les années 80, lorsque je vivais à San Francisco.

En utilisant le pouvoir des cérémonies, les chamanes vont au-delà de la pensée ordinaire, pour se rendre dans des royaumes invisibles, où l’énergie de guérison nous permet de retrouver de l’autonomie dans nos vies. Les chamanes peuvent ainsi voir et rééquilibrer les troubles énergétiques afin d’améliorer la santé des personnes et de la planète.

Dans les enseignements chamaniques, lorsque nous reconnaissons le caractère sacré de chaque instant et de chaque acte, des miracles se produisent. Au début des années 80, alors que j’explorais les nombreuses facettes de cette spiritualité, je fus attirée par l’expérimentation de cérémonies chamaniques pour guérir mon passé et pour manifester ce que mon âme désirait.

Créer des cérémonies sacrées lors des transitions saisonnières et lunaires nous aide à gérer les transformations intérieures et extérieures. Il est important de célébrer le lever et le coucher du soleil, la nouvelle et la pleine lune, ainsi que les changements de saison, dans une conscience de leur unité. Dans ces phases intermédiaires, observer les variations dans la qualité de la lumière entre le lever et le coucher du soleil, ou les phases de la lune et des saisons, nous reconnecte à une sensation de flux organique qui relie toutes les expériences de vie. Voici quelques pratiques simples pour vous aider à démarrer.

 

Connectez-vous au flux de la nature

Allez faire une balade dans la nature. Restez debout dans un endroit où vous vous sentez bien, fermez les yeux et remarquez dans votre corps comment tout bouge et circule.

Dans mon enfance, je regardais des dessins animés où le soleil, les arbres et les plantes chantaient et dansaient avec grâce. C’est exactement ce qui se passe dans la nature. Chaque saison, chaque cycle lunaire et chaque transition fait partie d’un grand flux. Sentez ce courant lorsque vous vous balancez d’avant en arrière et d’un côté à l’autre.

Une fois que vous entrez dans cet état, vous pouvez rejoindre le flot de la vie plutôt que d’essayer de le contrôler. Car le flux de la nature nous échappe, nous ne pouvons pas le contrôler. Une fois que vous apprenez à vous abandonner à ce mouvement de la vie et à vous mouvoir avec elle plutôt que contre elle, la santé revient à tous les niveaux. En mettant une intention spirituelle à chaque temps passé dans la nature, tous les actes de la vie deviennent, eux aussi, sacrés.

 

Observez les saisons

Peu importe où vous vivez (ville ou campagne), vous expérimentez et ressentez les quatre phases des changements de saison. Vous pouvez observer les altérations du paysage, les cycles de migration des oiseaux et les changements d’apparence de certains animaux, ne serait-ce que de votre animal de compagnie. Prenez ce temps d’assister au déclin des formes de vie plus anciennes en automne et en hiver, qui donnent naissance à de nouvelles plantes, arbres, fleurs et bébés, au printemps et en été. Soyez attentif aux moments de l’année où la nature est plus expansive et expressive. Observez les périodes où la croissance ralentit, lorsque la nature s’intériorise pour se régénérer. Découvrez comment la lumière change à ces différentes périodes de l’année. Remarquez à quel point la texture et la qualité de l’air sont différentes au fil des saisons. Cela vous aidera à réfléchir à vos cycles personnels afin que vous puissiez vous adapter aux changements saisonniers, à l’intérieur et à l’extérieur.

 

Dossier complet à retrouver dans votre Yoga Journal N°21 en version papier ou numérique ou sur notre espace Membre en cliquant ici.

 

Très belle journée, Namasté

© Istock / Youra pechkin

© Yoga Journal France, toute copie ou reproduction interdite

Laisser un Commentaire