fbpx

Faites circuler l’énergie !

Si seulement nos problèmes pouvaient rester en-dehors de la salle, au même endroit que nos chaussures… trop souvent, nous nous installons sur le tapis en nous sentant submergés par des soucis personnels ou des conflits relationnels, en grand besoin de regain d’énergie. Et même si le bon cours nous permet de ressortir l’esprit clair et plus détendus, on ne peut pas attribuer à une simple séance d’exercices physiques tout le mérite de la diminution du stress. Pour les anciens maîtres yogis, et de nombreux professeurs actuels, la diminution du stress est directement liée à la pratique du Yoga et à ses techniques si particulières de respiration qui font circuler le prana (force vitale) bloqué à travers le corps subtil.

Dans la tradition du yoga, le corps subtil est une part de nous que nous ne pouvons ni toucher, ni voir – c’est là que notre énergie circule, c’est la raison pour laquelle on l’appelle également le corps énergétique. Il existe sept points clés dans le corps subtil, qui sont considérés comme des vortex énergétiques, appelés chakras. Lorsque l’énergie se retrouve bloquée dans un chakra, cela déclenche des déséquilibres physiques, mentaux ou émotionnels, qui peuvent se manifester sous la forme d’angoisses, d’états apathiques ou de problèmes digestifs. Une pratique bien maîtrisée des asanas va libérer l’énergie et ré-harmoniser un chakra déséquilibré, ouvrant ainsi la voie à une merveilleuse métamorphose interne. C’est la raison d’être du Yoga et c’est ce qui a fait depuis des millénaires sa réputation. Avec un minimum d’entraînement et un bon encadrement, vous allez pouvoir apprendre à puiser dans vos chakras pour mobiliser et réorienter votre énergie vitale là où elle vous sera la plus utile.

Commencez par imaginer les chakras comme une cartographie interne qui permet de prendre soin de vous, et le Yoga, comme l’architecte qui va vous permettre de la mettre en œuvre. La méthode la plus simple pour apprendre à utiliser ses Chakras, consiste à relier chacun d’entre eux à un élément présent dans la nature. Comme l’explique Alan Finger, fondateur du ISHTA Yoga, les cinq premiers chakras sont associés à des éléments physiques : la terre, l’eau, le feu, l’air et l’éther (aussi appelé l’espace céleste). Quant aux deux derniers chakras on considère qu’ils nous relient au-delà du royaume terrestre, aux éléments cosmique.

Maintenant que vous connaissez les éléments associés à chaque chakra, vous pouvez essayer de les visualiser et de percevoir leurs ressentis. Penser à votre corps en ces termes symboliques va vous aider à accéder à ces réserves d’énergie, grâce aux exercices détaillés dans les pages suivantes. Prenons par exemple le chakra racine, associé à la terre. Quand il est équilibré, nous nous sentons forts, avec des bases solides ; quand il est déséquilibré, nous pouvons nous sentir déracinés et inquiets. Prenez le chakra pelvien, associé à l’eau. Quand il est équilibré, nous nous sentons plein de vitalité, dotés d’une créativité bouillonnante. Dans le cas contraire, nous avons l’impression d’être asséchés, vidés et plus fragiles émotionnellement, à l’instar d’une plante qui n’aurait pas été suffisamment arrosée.

Afin de rééquilibrer vos chakras, vous devez tout d’abord définir comment vous vous sentez, puis déterminer le chakra à stimuler pour contrebalancer le déséquilibre. Par exemple, si vous avez comme le dit l’expression populaire, « les batteries à plat », vous pouvez réaliser des postures ciblant le chakra du nombril, pour raviver votre feu intérieur et retrouver de l’énergie. Si vous vous sentez anxieux et que vous ressentez un plus grand besoin de sécurité, choisissez des postures bénéfiques pour le chakra racine, associé à la terre. De même, si vous avez du mal à vous exprimer clairement, privilégiez les bonnes postures pour ouvrir et stimuler le chakra de la gorge.

 

Les résultats d’une pratique basée sur les chakras peuvent avoir un effet bénéfique et rapide sur votre vie. Jasmine Tarkeshi, professeur de vinyasa yoga, nous dit que depuis qu’elle est devenue maman, elle privilégie des postures ciblant le chakra racine, avec des résultats tangibles : « lorsque je me sens à bout, je tiens les positions plus longtemps, afin de me sentir plus forte et plus présente ». « Cela me me permet notamment d’être moins distraite, et de ne pas être toujours à courir après mes clefs, ou d’éviter de sauter le déjeuner parce que je suis trop occupéeCela à faire autre chose. Le fait de choisir mes postures dans le but de stimuler précisément un chakra, me permet réellement de passer une meilleure journée,» ajoute-t-elle.

 

Chacune des postures que Jasmine Tarkeshi recommande dans cette session, et que nous découvrirons au fil des prochaines semaines, a été conçue pour stimuler un chakra en particulier afin d’éliminer les déséquilibres qui y sont associés. Vous pouvez vous concentrer sur les postures associées à des chakras qui nécessitent chez vous un rééquilibrage. Pour une approche plus relaxante, asseyez-vous confortablement dans une pièce agréable, fermez les yeux et visualisez la couleur associée au chakra et son positionnement dans le corps, tout en répétant le son qui y est associé. Et afin de vous aider à vous concentrer et à aller plus loin encore lors de votre asana, essayez de répéter le son associé au chakra stimulé, pendant toute la durée de l’exercice.

 

Dites-vous bien que les transformations du corps subtil ne peuvent être palpables ou mesurées, comme vous le feriez pour votre rythme cardiaque ou votre taille. Vous devez avoir confiance en votre intuition intérieure pour ressentir ces transformations et reconnaître leurs bienfaits. Claire Missingham, professeure de vinyasa yoga à Londres, conseille d’essayer des postures ciblant les chakras pendant quatre semaines en tenant un journal de votre ressenti après chaque séance. Ecrivez très simplement, et notez chaque changement ressenti, tels que « m’a calmé » ou « m’a aidé à communiquer plus efficacement ». Garder une trace écrite, vous aidera à mieux appréhender le travail spécifique à faire sur vos chakras et vous permettra d’en tirer un bénéfice qui ira bien au-delà du seul aspect physique.

Par Andréa FERRETTI

1 commentaire

  • Chanelle
    25 mai 2015
    reply

    Ça fait longtemps que je souhaite en savoir plus sur les chars, alors merci pour ces explications simples, claires et concrètes ! J’attends la suite avec impatience 😉

Laisser un Commentaire