fbpx

Gros plan sur vos genoux

Pour garder vos genoux en bonne santé, découvrez comment renforcer des groupes musculaires indispensables à la stabilité de ces articulations.
Par le Dr Ray Long

 

Dans la plupart des cours de yoga, vous entendrez souvent l’enseignant.e (espérons-le !) donner des indications pour vous aider à protéger vos genoux, telles que « Ne pliez pas votre genou à plus de 90 degrés » ou « Contractez vos quadriceps pour soulever votre rotule ». Ce type d’instructions est crucial, car les blessures et les douleurs au niveau de la rotule sont assez fréquentes… et leur guérison, lente.

Toutefois, ces indications omettent de mentionner l’importance du grand oblique, des muscles abducteurs de la hanche et des muscles du fessier, dans la protection du genou. De nouvelles découvertes publiées dans les Archives of Physical Medicine and Rehabilitation et dans le Journal of Athletic Training révèlent que le fait de renforcer le grand oblique, les muscles abducteurs des hanches et les muscles fessiers (parallèlement à un étirement des quadriceps) est le meilleur des moyens pour calmer les douleurs au niveau des genoux.

 

La rotule, à la rencontre du bassin et du pied

Pour comprendre l’influence de ces muscles sur l’articulation du genou, il convient de la visualiser dans le contexte de l’ensemble jambe/bassin. La rotule est une structure osseuse mobile située à mi-chemin entre le pied et le bassin. Tout mouvement qui traverse la jambe en partant du pied ou du bassin a une incidence sur la rotule. Une instabilité du pied ou de la cheville contribue, certes, à créer une douleur et un dysfonctionnement au niveau du genou. Mais la cause principale en est plus souvent une instabilité au bassin, où le grand oblique, les abducteurs de la hanche et les muscles du fessier jouent un rôle important.

Pour lire la suite, découvrez nos offres

A partir de 3,90€ par mois, sans engagement !

Laisser un Commentaire