fbpx
  /  Espace Membre   /  Magazines   /  Yoga Journal HS 3   /  La chandelle

SALAMBA SARVANGASANA [ SALAMBA = SOUTIEN ● SARVA = TOUS ● ANGA = MEMBRES ● ASANA = POSTURE ]

Etire et renforce le cou et les épaules, améliore la circulation, repose le cerveau, tonifie les jambes et les fessiers.

 

PAS À PAS

1. Pliez une ou deux couvertures en rectangle de 30 à 60 centimètres de large et superposez-les. Allongez-vous en installant les épaules sur les couvertures (épaules parallèles à la largeur) et en posant l’arrière de la tête au sol.

2. Gardez les bras posés au sol, le long du corps, puis fléchissez les genoux, pieds à plat et talons proches des fessiers.

3. Sur l’expiration, appuyez les paumes de main au sol et levez les pieds vers le ciel. Continuez à lever le reste du corps en faisant pivoter le bassin puis en décollant le bas du dos du tapis de façon à ce que vos genoux se dirigent vers votre visage.

4. Allongez les bras au sol en les tirant loin des épaules tout en ancrant fermement les doigts dans le sol pour créer une base solide.

5. Fléchissez les coudes et rapprochez-les l’un de l’autre. Ancrez l’arrière des bras dans la couverture et soutenez vos côtes dorsales à l’aide de vos mains. Amenez le bassin au-dessus des épaules et le buste perpendiculaire au sol.

6. Sur l’inspiration, dépliez les genoux, encore fléchis, en direction du plafond pour que talons, cuisses et fessiers soient alignés à la verticale.

7. Inspirez pour finir d’étendre complètement vos deux jambes. Relâchez la langue et la gorge, puis amenez le sternum en direction du menton.

8. Si vous êtes débutant, essayez de main- tenir la posture pendant trente secondes. Allongez petit à petit cette durée jusqu’à tenir la posture confortablement pendant trois minutes. Pour sortir de la posture, expirez, puis fléchissez les genoux en direction du buste et déroulez lentement la colonne au sol.

 

PANACÉE

Pour B.K.S. Iyengar, Salamba Sarvangasana est la mère de toutes les postures, “une panacée pour la plupart des troubles courants”.

 

Il nʼexiste pas de contre-indication médicale avérée aux inversions en période de règles. Toutefois, si vous choisissez de pratiquer cette posture, par précaution, restez moins dʼune minute.

Lorsque lʼon débute, nos coudes ont tendance à sʼécarter, et le haut des bras à sʼenrouler vers lʼintérieur. Le buste sʼaffaisse alors vers le haut du dos et la posture est moins tendue, ce qui peut mettre les cervicales à rude épreuve. Avant de vous allonger, déroulez un tapis antidérapant sur la ou les couverture(s) pliée(s), la longueur parallèle à lʼaxe des épaules. Venez ensuite vous placer, les coudes relevés et sécurisés par le tapis antidérapant.

 

© Toutes copies et reproductions interdites, contenu édité et publié par YJ France Media.

Laisser un Commentaire