fbpx

La métamorphose de Narcisse

La joie dans la transformation du “soi”, c’est de pouvoir enfin être “moi”. Pas de la manière dont le monde m’a façonné mais une authentique version de moi-même.

 

Nous sommes tous conditionnés par notre éducation ou nos coutumes, notre pays, notre famille mais il y a quelque chose en nous qui a toujours été unique, depuis le début. Nous avons les yeux de notre mère et le nez de notre père, et pourtant nous ne sommes ni l’un ni l’autre, nous avons la chance d’avoir une expérience unique au monde, c’est celle d’être nous-même.

Chanter le Om nous ramène à l’origine du monde, le chanter c’est un peu comme si on essayait de capter la bonne fréquence radio. Le prana, le souffle vital, est la force qui nous accompagne tout au long de notre vie : les poumons, comme notre galaxie, ne cessent de se dilater et se contracter. Les asanas sont les multiples formes du vivant : c’est un voyage aux confins de notre être et des lois de ce monde.

Tous les êtres humains proviennent d’un même moule originel et chacun d’entre nous a reçu le cadeau de pouvoir sentir le monde par lui-même, le cadeau d’une identité unique. C’est ce centre, ce joyau, cette âme individuelle que la pratique du yoga est censée révéler à la lumière de la conscience.

Vous savez, ce jour où vous prenez conscience de qui vous êtes vraiment ! Hum… Méditez là-dessus, faites une pause, allez vous baigner et revenez vous allonger sur votre serviette. Ça y est, c’est bon ? Reprenons.

Chaque jour sur mon tapis de yoga, je deviens métamorphe, explorateur, géomètre de ma propre structure, voyageur du temps et de l’espace, me rapprochant sans cesse de ce moi, une version indivisible de la conscience universelle en un condensé de poussière d’étoiles. Un bout de cette intelligence brille en nous, la clé de tous les mystères y est renfermée.

Pour lire la suite, découvrez nos offres

A partir de 3,90€ par mois, sans engagement !

Laisser un Commentaire