fbpx
  /  Pratique   /  Anatomie   /  L’articulation sacro-iliaque

L’articulation sacro-iliaque

Les postures de torsion peuvent causer des blessures à l’articulation sacro-iliaque. Il est donc essentiel que vous appreniez à vous ancrer en toute sécurité afin de pouvoir pratiquer des torsions aux effets bénéfiques, sans aucune douleur. 

Par Judith Hanson Lasater* 

 

© Rick Cummings. Illustration Michele Graham. Modèle Melissa Fry  

 

De plus en plus d’adeptes du yoga ressentent des douleurs au niveau ou autour de l’articulation sacro-iliaque. Cette zone située à la base de la colonne vertébrale articule l’os du sacrum avec les deux os iliaques (os du bassin). Il y a donc en réalité deux articulations sacro-iliaques, la gauche et la droite. 

 

Les femmes représentent 80% des personnes souffrant de douleurs sacro-iliaques. En effet, en raison des hormones liées aux cycles menstruels, à la grossesse et à la lactationqui accroissent la laxité ligamentaire, elles sont plus facilement touchées. De plus, chez elles, seules deux parties du sacrum bougent avec le bassin alors que chez les hommes ce sont trois segments qui s’articulent. Moins il y a de surface en contact avec le bassin, moins la zone est stable. Il faut ajouter à cela que les articulations sacro-iliaques féminines sont par nature plus étroites, réduisant encore les zones de contact entre les os. Quant à la surface des articulations sacro-iliaques, elle est plus plate et moins incurvée chez les femmes que chez les hommes : elles s’emboîtent donc moins facilement. Enfin, les articulations des hanches des femmes ont tendance à être plus espacées. Ces deux derniers facteurs affectent de manière négative la marche, au cours de laquelle les articulations des hanches alternent un mouvement vers l’avant, l’une après l’autre, ce qui crée une torsion au niveau du bassin et des articulations sacro-iliaques. Chez la femme, ce mouvement est important et peut créer une tension dans les ligaments du sacrum. 

 

Bien sûr, les hommes aussi ont des douleurs sacro-iliaques, souvent héritées d’une laxité ligamentaire génétique ou provoquées par une blessure ou un étirement excessif lors des pratiques de yoga. Que vous soyez un homme ou une femme, une blessure aux articulations sacro-iliaques peut avoir un impact considérable sur votre pratique et votre quotidien. 

Pour lire la suite, abonnez-vous !

A partir de 3,90€ par mois, sans engagement

Laisser un Commentaire