fbpx

L’ayurvéda au quotidien

Vous manquez de temps pour vous occuper de vous-même ? Pas de problème. La médecine indienne ancestrale propose de courts rituels à faire matin et soir pour retrouver l’équilibre et booster votre santé.

Par Shannon Sexton,

Vous réveiller est un combat alors qu’à midi vous vous effondrez et qu’au coucher vous êtes en pleine forme ? Il est peut-être temps de remettre votre horloge interne à l’heure. Pour rester en bonne santé et se sentir bien tout au long de la journée, il est essentiel de vivre au rythme des cycles de la nature, selon l’ayurvéda, cette médecine sœur du yoga vieille de 5 000 ans. Le réveil et le coucher doivent notamment être guidés par le rythme du soleil. Lors de ces moments charnières de la journée, certaines pratiques sont recommandées. Connus sous le nom de « dinacharya », ces rituels sont conçus pour apporter le calme, la concentration et une énergie stable, trois états nécessaires pour méditer, faire du yoga et accomplir toutes les tâches de la journée.

« Quand je fais ma dinacharya, j’ai l’impression de vraiment prendre soin de moi », témoigne Kathryn Templeton, fondatrice du programme Ayurvedic Yoga Specialist Training de l’Himalayan Institute (États-Unis). « J’ai plus de facilité à pratiquer, à méditer, à enseigner, à être mère… Et je ressens une plus grande paix de l’esprit. »

Pour vous resynchroniser avec le rythme de la nature, concoctez-vous des séances quotidiennes à partir des pratiques ayurvédiques très simples présentées dans les pages suivantes. Les pratiques du matin, qui visent à purifier et à énergiser, apportent un sentiment de présence calme. Celles du soir aident à se détendre pour passer une nuit reposante. Les mouvements, comme les postures de yoga, et la méditation sont aussi des éléments essentiels de dinacharya. Les âsanas se font avant le petit déjeuner ; la méditation, le matin et le soir.

Pour commencer, choisissez une ou deux de ces pratiques et, au bout d’une semaine, observez votre humeur et votre niveau d’énergie. Ajoutez-y ensuite quelques pratiques supplémentaires et observez les effets une semaine plus tard. Avec le temps, ces routines deviendront peut-être tout aussi naturelles que de vous brosser les dents.

Pratiques énergisantes du matin

Se LEVER

En ayurvéda, les heures qui précèdent le lever du soleil sont dominées par vata dosha, une énergie subtile qui aide à sortir du lit. Aussi, se lever avant l’aube emplit d’une bonne énergie qui restera jusqu’à la fin de la journée. En revanche, se réveiller après le point du jour, un moment dominé par l’énergie terrestre et pesante de kapha, peut générer une humeur maussade.

SE Rincer

Pour décongestionner le nez et évacuer les germes, pollens et poussières qui s’y sont accumulés pendant la nuit, essayez « jala neti ». Cette technique de nettoyage consiste à rincer les sinus avec de l’eau tiède salée que l’on fait circuler dans le nez à l’aide d’un petit récipient en forme de théière appelé « neti». Jala neti est une bonne préparation au prânâyâma et à la méditation. Selon la tradition yogique, il équilibre la respiration entre les deux narines ainsi que les nadis ida et pingala, deux canaux énergétiques qui ouvrent la voie de l’exploration intérieure.

Versez une tasse d’eau tiède (stérilisée ou distillée) dans un neti. Ajoutez-y ¼ de cuillerée à café de sel non iodé (sel de mer ou casher) et remuez jusqu’à ce qu’il soit dissous. Insérez le bout du neti dans la narine gauche, placez la tête au-dessus du lavabo et penchez-la légèrement à droite de sorte que l’eau coule dans les sinus et ressorte par la narine droite. Mouchez-vous et faites de même de l’autre côté. Quand vous avez fini, allongez-vous sur le dos, penchez la tête en arrière et déposez dans vos narines quelques gouttes d’huile de sésame ou de ghee (beurre clarifié) tiède.

SE Nettoyer

L’ayurvéda recommande également de se nettoyer la langue pour la débarrasser du dépôt blanc qui s’y est formé durant la nuit. Il contient ama, c’est-à-dire des toxines qui, à terme, provoquent des maladies. Avec un instrument appelé « gratte-langue », raclez-vous doucement la langue de l’arrière vers l’avant plusieurs fois. Rincez le gratte-langue après chaque utilisation. On pense que se nettoyer la langue avant de se laver les dents stimule le système digestif et prépare le corps à prendre son premier repas de la journée.

Boire

Avant de vous brosser les dents, de manger ou de prendre un café, buvez une tasse d’eau chaude additionnée de ½ jus de citron (ajoutez éventuellement une pincée de gros sel et ½ cuillerée à café de miel). D’après Valencia Porter, responsable de la médecine intégrative au Chopra Center for Wellbeing (États-Unis), cette boisson nettoie le système digestif ainsi que les reins, et elle stimule agni (le feu intestinal) : vous êtes donc prêt à métaboliser votre petit déjeuner.

SE MASSER

Selon l’ayurvéda, masser le corps avec des huiles pures et légèrement chauffées favorise l’élimination des toxines et hydrate la peau, ce qui est d’autant plus important pendant les mois d’automne et d’hiver qui assèchent le derme. Le massage stimule également la circulation sanguine et apaise le système nerveux. Offrez-vous 10 minutes d’abhyanga, un massage à l’huile chaude qui s’effectue traditionnellement le matin.

Valencia Porter recommande de se mettre debout sur une serviette, dans sa salle de bains, avec à portée de main de l’huile de sésame bio pressée à froid, préalablement chauffée. Utilisez autant d’huile que nécessaire. En réalisant des mouvements circulaires, commencez par le cuir chevelu, puis massez le visage et le cou. Descendez ensuite sur une épaule, puis le bras, le poignet et la main en faisant de longs mouvements de haut en bas sur les bras, et des mouvements circulaires sur les articulations. Faites de même de l’autre côté.

Massez le thorax, le dos puis, dans le sens des aiguilles d’une montre, l’abdomen. Décrivez des cercles sur les hanches. Massez ensuite les jambes l’une après l’autre, avec des mouvements amples sur les jambes et des mouvements circulaires sur les articulations. Si vous avez le temps, détendez-vous et laissez pénétrer l’huile pendant 10 à 20 minutes. Quand vous avez fini, mettez-vous debout dans la douche, les pieds sur une serviette humide pour éviter de tomber, et enlevez le surplus d’huile en vous nettoyant avec un produit doux pour la peau. Si vous ne souhaitez pas vous mettre d’huile sur le visage ou sur la tête, massez-vous simplement avec le bout des doigts.

Shannon Sexton écrit des poèmes et des textes créatifs qui ont été publiés. C’est une contributrice régulière de Yoga Journal.

Photographies : Trinette Reed & Chris Gramly

Dossier complet à retrouver dans votre Yoga Journal N°7

Belle journée, Namasté

Laisser un Commentaire