fbpx
  /  Espace Membre   /  Magazines   /  Yoga Journal HS 3   /  Le cadavre

SAVASANA [ SAVA = CADAVRE ● ASANA = POSTURE ]
Aide le corps à relâcher le stress, améliore la sensation générale de bien-être physique et émotionnel.

 

PAS À PAS

1. Allongez-vous sur le dos, jambes tendues. Gardez la tête bien centrée, sans la laisser retomber d’un côté ou de l’autre.

2. Etendez les bras de part et d’autre du corps. Tournez l’intérieur du haut des bras vers le haut, éloignez-les du buste, puis rentrez délicatement les omoplates pour surélever un peu la poitrine, sans pour autant creuser le dos. Tournez les paumes vers le ciel.

3. Laissez l’intérieur de vos jambes rouler vers l’extérieur et sentez-les se relâcher entièrement.

4. Fermez les yeux et relâchez les muscles faciaux. Commencez par le front, puis les paupières, les joues, les lèvres et la langue. Poursuivez avec la gorge et la nuque. Soyez attentif à toutes les parties de votre corps, détendez chacune d’elle en conscience, en partant de la tête pour descendre jusqu’aux pieds.

5. Maintenez cet état de relaxation, l’es- prit paisible, aussi longtemps que possible, ou tout au moins cinq à dix minutes.

6. Lorsque vous sortez de Savasana, commencez par prendre plusieurs inspirations profondes. Accordez-vous quelques instants pour retrouver la conscience physique de vos bras et de vos jambes, puis déplacez-vous lentement et avec délicatesse.

 

Afin de permettre aux yeux de se détendre, placez délicatement un linge ou un coussin adapté sur les paupières.

Pour relâcher lʼabdomen, placez un bloc ou quelques couvertures sur la partie inférieure, à lʼhorizontale.

Mettez une couverture pliée ou un coussin sous la nuque et la tête de manière à ce que le front soit légèrement plus haut que le menton.

Pour détendre le bas du dos, placez une couverture roulée ou un coussin sous vos genoux.

 

VARIATION

Détendez le dos et soulagez les jambes en plaçant votre tapis face à une chaise ou à un canapé. Allongez-vous au centre du tapis, genoux fléchis. Levez les jambes et posez les mollets sur le siège. Relâchez lʼarrière des bras dans le sol, paumes tournées vers le haut.

 

UNE POSTURE ESSENTIELLE

Malgré ses multiples bienfaits tant pour le corps que pour l’esprit, nombreux sont les yogis qui considèrent encore la posture du Cadavre (Savasana) comme une option, l’équivalent yogique des étirements après une séance d’aérobic : idéale si on en a le temps, mais pas indispensable. Et surtout, ennuyeuse. Certaines écoles de yoga modernes prennent pour leur part cette posture très au sérieux.
Les pratiquants du Sivananda Yoga commencent chaque séance de quatre-vingt-dix minutes par un Savasana, afin de détendre le corps et de préparer l’esprit à l’activité à venir. Ils se placent également en Savasana entre les postures. “Je sais que pour beaucoup d’étudiants, ce n’est pas la posture la plus passionnante”, concède Richard Rosen, rédacteur pour Yoga Journal et cofondateur, avec Rodney Yee, du Piedmont Yoga Studio à Oakland en Californie. “Imaginez que vous secouez une boule à neige. Quand vous la replacez sur la table, en quelques instants, la neige revient se poser calmement sur les maisons et sur les arbres.” Savasana, ajoute Richard Rosen, c’est le calmant du yoga : “Au cours d’un enchaînement d’asanas, tout le corps est sollicité, et il faut ensuite l’apaiser. Voilà pourquoi il est bon de clôturer la séquence par cette posture.” “Elle confère un merveilleux sentiment de calme”, affirme Swami Sadasivananda, ancien directeur du Sivananda Yoga Vedanta Center à New York. “Savasana constitue pour les étudiants l’occasion idéale d’assimiler les bienfaits de la pratique des asanas. Cette posture recharge et revigore entièrement le corps, le mental et l’esprit.”

 

© Toutes copies et reproductions interdites, contenu édité et publié par YJ France Media.

Laisser un Commentaire