fbpx

L’équilibre acido-basique

Tout le monde a déjà entendu parler de ce célèbre débat. Faut-il oui ou non boire un jus de citron le matin à jeun ? Certains vous répondront que ce geste est indispensable pour détoxifier l’organisme et le « basifier » alors que d’autres essaieront de vous convaincre que le citron est bien trop acide notamment sur un estomac encore vide. Qui a raison ? Un peu tout le monde.

Ce débat ne représente que la partie émergée d’un iceberg que l’on nomme équilibre acido-basique (ou homéostasie du pH). Paroles de naturopathe, à ce sujet je peux vous assurer que nous marchons tous sur une corde raide.

Les aliments que nous ingérons peuvent être classés en 3 catégories distinctes : alcaline, acide (au goût) ou acidifiante. Selon la part qu’elle occupe dans notre alimentation mais également selon le pouvoir que nous avons de les métaboliser, un déséquilibre peut s’installer, tendant dans la majorité des cas vers l’acidification du terrain. Dès lors, les acides ingérés se trouvant en surnombre dans le corps qui peine à les éliminer par le biais de ses émonctoires (les reins, les poumons et la peau) finissent par s’incruster dans les tissus et les organes.

L’histoire pourrait s’arrêter là si certaines réserves minérales alcalines du corps (calcium, magnésium, potassium, fer, sodium…) n’étaient pas sacrifiées afin de tamponner les acides. Sur le long terme, l’acidification tissulaire et l’installation de carences minérales peuvent entraîner d’importants problèmes ostéo-articulaires, digestifs, hormonaux, immunitaire et impacter également le système nerveux (fatigue, anxiété, insomnie). Les récepteurs carotidiens (ou cellules nerveuses) sensibles à l’acidification du pH, deviennent hypersensibles au CO2 et peuvent déclencher une hyperventilation au moindre stress.

 

Voici 4 astuces en faveur de la désacidification de votre organisme.

Mangez alcalin

Ou du moins, réduisez vos apports excessifs d’aliments acidifiants. Ils sont généralement riches en protéines, en glucides ou en graisses.

Voici une liste des principaux aliments acidifiants : viande, volaille, fruits de mer, œufs, fromages forts, les céréales complètes, sucre blanc, sodas, vin blanc.

Les aliments alcalinisants sont les légumes verts crus ou cuits, plein de couleurs (à l’exception de la tomate), la banane et la pomme de terre qui arrive en tête de liste.

Respirez !

Les poumons représentent l’un des principaux organes permettant l’évacuation des acides dits faibles ou volatils, c’est-à-dire ceux issus des protéines végétales. Une personne au repos inspire ½ litre d’air par respiration alors qu’une personne active pourra en inspirer le double ! Par conséquent, plus on s’oxygène, plus les acides sont éliminés sous forme de gaz carbonique (CO2). Pensez à toujours maintenir une respiration ample et à vous oxygéner au sein d’espaces en plein air, préservés de la pollution.

Buvez !

Afin d’aider vos reins à éliminer les excès d’acides dit forts, issus d’une alimentation carnée. Il est important de boire suffisamment au cours de la journée et de choisir une eau peu minéralisée, c’est-à-dire de source. Les infusions de plantes diurétiques, telles que le cassis, l’artichaut ou encore l’ortosiphon, vous donneront un bon coup de pouce. Pour tirer toutes les vertus thérapeutiques de ces plantes, la température de l’eau ne doit pas dépasser 75 degrés et l’infusion durer une dizaine de minutes. Consommez-en au moins 3 tasses par jour, matin, midi et soir, entre les repas.

Bougez !

Jusqu’à ce que votre front perle de sueur ! En sollicitant les glandes sudoripares de votre peau et en activant la circulation sanguine grâce à l’exercice physique, l’élimination des excès d’acides forts peut être décuplée. Et pour cause, entre 70 et 120 glandes sudoripares constellent chaque cm2 de l’épiderme, soit plus de 2 millions de glandes sur l’ensemble du corps.

 

Laure Terrier de la Chaise – Naturopathe et professeur de Yoga 
www.makemeyoga.com

  • Elisa Gostino
    16 juin 2015
    reply

    Bonjour, merci beaucoup pour cet article. Je m’intéresse beaucoup à l’équilibre acido-basique notamment pour traiter les maux d’estomac. Je n’ai pas pu trouver de réponse à la question « faut-il ou non boire un jus de citron le matin pour basifier l’organisme » ? Merci

    • MaudYogaJournal
      30 juin 2015
      reply

      L’article n’a pas donné intentionnellement la réponse à la question faut-il oui ou non boire un jus de citron pressé le matin ; tout simplement parce qu’il n’en existe pas d’unique.
      Nous héritons lorsque nous venons au monde d’une constitution, pouvant être définie comme un ensemble de paramètres génétiques influençant notre terrain.
      La gestion des acides dépend largement de notre constitution d’origine. Certains constitutions seront capables de métaboliser les acides du citron et donc de les transformer en bases alors que d’autres, dépourvues de cette puissance métabolique, ne le pourront pas. C’est pourquoi le citron peut à la fois être un allié dans la lutte contre l’acidification ou un ennemi.
      Pour connaître votre constitution, consultez un naturopathe !

      • Elisa Gostino
        30 juin 2015
        reply

        Merci pour votre réponse 🙂

Laisser un Commentaire