fbpx

Les bienfaits du régime méditerranéen

Par : Anne PIOVESAN

Le « régime Crétois » (1), ce modèle alimentaire, pratiqué depuis 35 siècles, confère à sa population la meilleure espérance de vie au monde. Quels sont les secrets de cette longévité ?

Les particularités du régime crétois :
Le régime crétois est composé d’un maximum de fruits frais récoltés à maturité, de légumes cultivés sans pesticides. L’alimentation est basée sur une forte consommation de légumineuses, de céréales, de poissons et d’oléagineux. Beaucoup d’huile d’olive, et d’huile de noix. Pas de produits industrialisés, une faible consommation de viande, et fromages, donc moins de graisses saturées, et un peu de vin rouge riche en antioxydants. En quoi cela est-il bénéfique pour notre organisme ?

Une association heureuse céréales et légumineuses :
Les légumineuses (pois chiches, haricots, lentilles, fèves…) ont une moyenne protéique de 20 à 30%, ce qui peut représenter une alternative intéressante à la viande. Elles sont très riches en minéraux (calcium, fer…) et lorsqu’elles sont associées à une céréale (riz, blé, maïs…) au cours d’un même repas, l’ensemble des 8 acides aminés essentiels (constituants de toutes nos protéines) est alors réuni pour nous apporter des protéines facilement assimilables par l’organisme. Sont également présents dans cette alimentation, des noix, et des amandes, riches en acides gras insaturés, ayant une action bénéfique sur notre cerveau, notre système immunitaire, hormonal, notre cœur et nos artères.

Les vertus de l’huile d’olive et de l’huile de noix
L’huile d’olive fait partie des aliments clés du régime méditerranéen. Elle protège le système cardiovasculaire, fait baisser le taux de cholestérol et améliore le fonctionnement de la glande thyroïde. L’huile de noix, est très proche de l’équilibre idéal dans sa composition en oméga-3 et oméga-6, elle est riche en vitamine E, rôle protecteur dans toutes les pathologies cardio-vasculaires. Elle est également appelée « vitamine de la fertilité ; chez la femme elle favorise la nidification de l’œuf dans la paroi utérine ; chez l’homme elle favorise la spermatogénèse.

Consommer moins de viandes et de laitages
Nous ne sommes plus à l’époque « des chasseurs-cueilleurs ». La qualité des produits animaux fait débat. Il est donc préconisé de réduire sa consommation de protéines animales, qui sont plus riches en acide urique, et qui génèrent des graisses, des acides et du mucus dans l’organisme. Mon conseil : alternez entre différentes sources de protéines : protéines végétales (céréales + légumineuses), et animales poissons, œufs fromages de chèvre et brebis (plus digestes) et avec modération de la viande.

Le principe de la frugalité
Dans l’idéal, la ration calorique globale de la population crétoise oscillait entre 1800 à 2500 calories, ce qui est tout à fait acceptable pour des individus généralement actifs ou très actifs(2). A l’inverse dans nos sociétés actuelles nous privilégions souvent une alimentation trop riche, trop grasse, trop sucrée, raffinée et industrialisée. Cette alimentation, pauvre en nutriments essentiels, peut être source de pathologies allergiques, métaboliques (cholestérol, diabète), auto-immunes (sclérose en plaques, polyarthrite rhumatoïde) et dégénératives (cancer, Alzheimer).

Un verre de vin rouge de qualité par jour
L’étude de Lyon(3) a démontré les bienfaits d’une consommation modérée de vin rouge d’excellente qualité, riche en tanin. Préférez donc des vins biologiques et si possible issus de la biodynamie.

Les grands principes du régime alimentaire méditerranéen illustrent parfaitement cette maxime d’Hippocrate, « Que l’aliment soit ton médicament », jusqu’au début du XXème l’alimentation a été la seule médecine de l’homme. Comme l’ont démontré les crétois pour vivre plus longtemps et dans de meilleures conditions, il convient d’adopter une alimentation saine, en cuisinant avec des produits frais, bruts, cultivés au plus près de leur état naturel et issus de l’agriculture biologique(4). Bien au delà « d’un simple régime », il s’agit d’une hygiène de vie à part entière.

Anne Piovesan est naturopathe et propose des consultations et des ateliers culinaires sur plusieurs thématiques, le sans gluten, préparer son réveillon, atelier pâtisserie bio…
http://dejeunerssurlherbe.com

Article à retrouver avec ses recettes associées dans Yoga Journal N°3

1 commentaire

Laisser un Commentaire