fbpx

Les effets de la méditation sur votre cerveau

La recherche scientifique a montré que la méditation peut changer la structure du cerveau pour améliorer notre concentration, mieux gérer le stress et ressentir plus de compassion.

Par Kelly McGonigal*, titulaire d’un doctorat en psychologie clinique

 

Voici plusieurs millénaires, Patanjali, le sage qui a composé les Yoga-sutras, ainsi que le Bouddha, étaient convaincus qu’il était possible d’influencer son pouvoir mental et ses schémas émotionnels en entrant régulièrement dans un état méditatif. Les découvertes scientifiques récentes viennent confirmer la sagesse des maîtres. La méditation peut profondément améliorer notre vie en remodelant la structure physique de notre cerveau, celle qui affecte notamment nos émotions et notre aptitude à nous concentrer ou à prendre des décisions en toute conscience. Et cela, même pratiquée à petite dose.

« Les scientifiques croyaient autrefois que le cerveau atteignait son plein potentiel à l’âge adulte, se stabilisait pour ensuite décliner à un âge avancé. Nous savons aujourd’hui que toutes nos expériences contribuent à le modifier », explique le Dr Eileen Luders, de l’université de Californie, à Los Angeles.

Au cours d’une étude menée avec 44 personnes dont la moitié était méditants et l’autre qui ne l’était pas, le Dr Luders et son équipe ont constaté que les premiers avaient plus de matière grise dans les régions liées à l’attention, à la régulation émotionnelle et à la flexibilité mentale. Pour la chercheuse, cette matière grise supplémentaire les rendait plus aptes à contrôler leur degré de concentration, à gérer leurs émotions et à prendre des décisions en toute conscience.

Mais en quoi le cerveau des méditants et des non-méditants différait ? Simple question d’entraînement. Tout comme le Dr Luders, les neuroscientifiques pensent de plus en plus que l’apprentissage de la méditation est comparable à l’acquisition de compétences mentales, tels la musique ou les maths. Comme tout ce qui requiert de l’exercice, la méditation constitue un programme d’entraînement pour le cerveau. « Des séances régulières vont contribuer au renforcement des connexions entre les neurones, et même en créer de nouvelles, explique la spécialiste. Ces minuscules modifications au niveau de milliers de connexions peuvent engendrer des changements visibles dans la structure même du cerveau. »

 

Améliorer l’attention

 

Pour lire la suite, découvrez nos offres

A partir de 3,90€ par mois, sans engagement !

Laisser un Commentaire