fbpx

Ma cure hypotoxique de remise en forme

En cuisine avec Anne

Cette alimentation est à utiliser à chaque fois que vous aurez besoin d’éliminer des toxines ou de retrouver de la vitalité (fatigue, convalescence…). Pendant cette cure privilégiez une alimentation riche en antioxydants : à base de graines germées, d’algues, de pollen frais, de fruits et légumes de saison à maturité, d’herbes aromatiques fraîches, d’huiles végétales de première pression à froid de qualité AB.

 

A prendre tous les jours :

o 1 botte de feuilles vertes : laitues, épinards, persil, coriandre, pourpier, basilic, roquette, blettes… ajoutée en dernière minute sur des légumes cuits, crème de légumes, gratins…

o 2 poignées de crucifères (coupés ou râpés, cuits à la vapeur ou à l’étouffée) : chou-fleur, chou vert, chou rouge, chou chinois, brocoli, choux de Bruxelles… pour les crucifères à adapter en fonction de votre tolérance digestive.

o 3 cuillères à soupe d’huile de qualité AB première pression à froid : olive, lin, noix, cameline, chanvre…

o 3 cuillères à soupe de fruits oléagineux (crus et entiers, préalablement trempés) : amandes, noix, noisettes, graines de courge, graine de lin… à parsemer sur vos légumes et potages.

o 1 grand bol de légumes cuits vapeur, ou saisis au wok : carotte, navet, betterave, haricots verts… ou, en fonction de la qualité de votre « feu digestif », 1 bol de légumes crus de saison.

o à la collation de 17 ou 18 heures : un fruit cru de saison, fruits secs ou oléagineux.

 

A prendre un jour sur deux :

o 1 poignée de légumineuses (pré-germées et cuites à la vapeur ou à l’étouffée) : pois chiches, lentilles, haricots en tous genres.

o 1 poignée de céréales (de préférence sans gluten, germées et cuites à la vapeur) : riz, quinoa, millet, amarante, sarrasin (bien que le quinoa, le sarrasin et l’amarante n’appartiennent pas à la grande famille botanique des céréales). A alterner avec un bon pain au levain à base d’une une seule céréale.

o 1 bol de légumes de printemps (cuit à la vapeur, à l’étouffée, ou au wok) : pommes de terre, patates douces courges et autres légumes racines, courgettes, aubergines, artichauts…

o 1 petite poignée d’algues (à parsemer sur les légumes, salades, potages).

 

La tisane et la sève dépurative

 

Faites préparer un mélange pour tisane « détox » biologique dans une herboristerie, ou un magasin d’alimentation biologique, à base :

– d’ortie (stimule les sécrétions digestives, favorise l’élimination des toxines),

– de queue de cerise (diurétique et dépurative),

– de pissenlit ou d’artichaut (draineurs hépatiques).

Laissez infuser 10 à 15 minutes. Buvez 2 à 3 tasses par jour pendant 3 semaines.

 

C’est également la période idéale pour débuter votre cure de sève de bouleau, qui est un excellent dépuratif avec une action dynamisante. Les vertus thérapeutiques de cette sève sont multiples. Elle agit sur les systèmes digestif, intestinal, urinaire et rénal. Comptez 21 jours de cure pour un effet optimal. Buvez-en un verre le matin à jeun et 2 à 3 autres dans la journée, en dehors des repas. Choisir une sève pure, fraîche biologique, récoltée en France de façon artisanale (non flash pasteurisée, sans conservateur, non filtrée, non nano filtrée, sans alcool et sans azote).

 

Anne Piovesan. Créatrice de goût® et naturopathe, Anne Piovesan est fondatrice de la société Déjeuners sur l’herbe. Elle accompagne les entreprises, les collectivités et les particuliers dans le développement d’une alimentation, saine, biologique et durable au quotidien.

Pour en savoir plus : www.annepiovesan.fr

Laisser un Commentaire