fbpx

Mini Actus

Par Anaïs Joseph

Être soi avec Karta Singh

« Nous ne voulons pas vous guider quelque part. Nous vous invitons à cultiver une attitude d’apprentissage permanent afin d’abandonner ce qui peut l’être. » Dans une société où la tendance est à l’accumulation de biens ou de connaissances, cette invitation pourrait être une bonne résolution de début d’année. Son auteur, Karta Singh, est le fondateur de la Fédération francophone de Kundalinī. Il dirige par ailleurs un grand centre au sud de Grenoble, Amrit Nam Sarovar. Il a reçu en 2014 les honneurs de l’Association internationale des professeurs de kundalinī (IKYTA) pour la qualité de son enseignement. Karta Singh a fait de ce message une ligne de conduite qu’il propose de revisiter collectivement pendant deux jours, fin janvier, à Paris. La phrase à retenir pour ces journées : « Il est facile de se sentir inspiré, il est plus difficile de le rester. »

Renseignement :

https://www.weezevent.com/kartasinghparis2016

Heartfulness au cœur de Lyon

« Le cœur est ce qui tient les choses ensemble. Il est ce qui unit les gens », affirme la technique de méditation Heartfulness. Son institut est une émanation de l’organisation Shri Ram Chandra Mission (SRCM) qui vise à développer la méditation selon la technique Sahaj Marg. Mais de cela, il n’est jamais question dans les séances Heartfulness où seul le cœur guide la méditation. Non religieuse, elle se veut accessible à tous, quels que soient l’âge, le sexe, la condition physique ou socioculturelle. Concrètement, la pratique ressemble à s’y méprendre à toute autre méditation : assis pendant au moins 30 minutes, les yeux fermés et détendu, il faut se concentrer sur « la lumière à l’intérieur du cœur ». Pour découvrir cette approche, rendez-vous à Lyon pour la deuxième édition des journées Heartfulness.

Renseignement :

Heartfulness.org

Le yoga malmené

Après la Russie qui a imposé l’été dernier la fermeture de plusieurs centres de yoga sous prétexte de « pratique religieuse au caractère occulte », la Turquie a restreint cet automne leur liberté d’action via un décret. L’utilisation de mantras, d’encens, de statuettes de Bouddha et autres symboles religieux est désormais interdite dans les centres de yoga sur l’ensemble du pays.

The place to Bio

Pour la deuxième édition des prix The place to Bio, c’est un restaurant alsacien qui a été sélectionné par le jury. Situé à Kingersheim, Les sheds sont récompensés pour « une cuisine de qualité à prix imbattable, à base de produits bio souvent locaux, et de multiples engagements : personnel en insertion, activités culturelles, gestion des déchets… ». Les sheds concentrent les qualités tant recherchées par The place to Bio, un guide en ligne recensant les adresses où déguster des plats bio et écolo sur l’ensemble de la France.

Renseignement :

Placetobio.fr

24heures de méditation pour la Terre

Le 1er novembre, ils étaient des centaines dans le Grand Rex, à Paris, et des milliers de par le monde à méditer ensemble pour se reconnecter à la Terre et au climat qui l’habite. Le pari fou de réunir des associations écologiques (comme Colibri, le collectif Roosevelt, la Fondation Nicolas Hulot) et des organisations tournées vers l’humanisme et la sacralité de la vie (comme les soufis Alâwiyya, les yogis de Art of Life, les Brahma Kumaris, les catholiques de 1 600 monastères ou encore la communauté brésilienne du Mato Grosso et leur chef Rony) a été tenu. Tout autour de la Terre, des célébrations et prières propres à chaque communauté spirituelle ou laïque ont démontré la volonté internationale de « restaurer notre maison commune », selon les termes des organisateurs. Prochain rendez-vous le week-end de Pâques où 24 heures de recueillement sont de nouveau proposées à tout un chacun.

Renseignement :

http://www.24earth.org

Retrouvez le dossier complet dans votre Yoga Journal N°6

  • 18 juin 2016
    reply
  • 19 juin 2016
    reply
  • Elena Samokhina
    10 octobre 2016
    reply

    Bonjour,

    J’ai lu dans votre journal #6 un article « Le yoga malmené » ou vous dites que en Russie les plusieurs centres de yoga sont fermé.

    J’ai été choqué par ces nouvelles car je suis russe, et d’ailleurs – je suis professeur de yoga.

    J’ai essayé de trouver quelque chose concernant ce thème sur Internet, mais j’ai rien trouvé!

    Pourriez vous indiquer le source de ces nouvelles?

    En plus, le bouddhisme, (vous mentionnez de statuettes de Bouddha interdites), est l’une des religions officielles en Russie.

Laisser un Commentaire