fbpx

Pratiquer le yoga à la maison

Prêt, en avant, Partez !

Vous suivez assidûment des cours de yoga mais, à l’idée de pratiquer seul chez vous, vous voilà perdu ! Dans les pages suivantes nous partageons avec vous tous les bienfaits des séances à la maison et nos astuces pour vous lancer.

POURQUOI PRATIQUER CHEZ SOI ?

Pour la plupart d’entre nous le yoga est synonyme de cours collectifs. Pratiquer seul chez soi semble intimidant, difficile d’accès et solitaire. Il est pourtant facile de s’y mettre et les bienfaits sont immenses. Rien de tel pour évoluer à son rythme, être à l’écoute de son corps

Par Jason Crandell

Le premier jour de ma formation de professeur de yoga, j’ai connu une sorte de crise existentielle. Rien à voir avec un éveil de la Kundalinî ou une prise de conscience de mon être intérieur. De manière beaucoup plus prosaïque, j’ai réalisé, non sans appréhension, que pour suivre la formation je devais m’engager à pratiquer seul. L’expérience devait soi-disant me donner la liberté d’expérimenter, d’évoluer et de devenir mon propre professeur.

Quelques jours plus tard, sur le point de dérouler mon tapis chez moi, j’ai eu envie de faire machine arrière. Jusqu’alors, pratiquer le yoga signifiait pour moi participer à un cours collectif, à la manière d’un voyage en voiture avec chauffeur, tranquillement assis à profiter du paysage. Je n’avais jamais pratiqué seul chez moi : d’un coup, j’avais les clés de la voiture mais sans carte routière. J’étais tenté par l’idée d’un voyage dont je détenais les rênes mais inquiet de faire le trajet seul et de me perdre en route.

Depuis cette prise de conscience, j’ai échangé avec suffisamment d’amis et d’élèves pour m’apercevoir que je ne suis pas un cas isolé. Bien que convaincus des bienfaits de telles séances, beaucoup résistent : manque de place, manque de temps, questionnements relatifs à l’enchaînement des postures. L’idée d’une pratique parfaite nous obsède lorsque la réalité n’est pas conforme à nos attentes.

Je suis la preuve vivante que cette résistance toute naturelle peut être surmontée. Au fil du temps, j’ai appris à apprécier mes séances en solo. Mark Whitwell, professeur de renommée internationale et fervent défenseur d’une pratique personnelle, décrit très bien les bénéfices qu’on retire de ces séances : « Lorsque l’on pratique seul chez soi, on explore les relations profondes qui lient le corps, le souffle et la vie. La raison d’être du yoga est de ressentir cette relation, cette intimité naturelle avec la vie. »

« Si le temps passé sur votre tapis vous nourrit intérieurement, votre pratique à la maison deviendra un refuge plutôt qu’une tâche supplémentaire sur votre to-do list. Elle vous apportera bien plus que ce que vous pensiez. »

Le secret pour ressentir cette relation est de renoncer à toute idée préconçue. Votre pratique doit être un rendez-vous attendu et vos objectifs doivent rester réalistes. Pas question de faire une heure et demie de yoga en passant par les huit étapes sur un sol de bambou, entouré de fontaines et de statues de Ganesh. Nul besoin non plus – même si tout le monde n’est pas d’accord avec moi – de pratiquer dans le silence complet et d’éliminer toute source de distraction ; c’est d’ailleurs souvent impossible. Mais si le temps passé sur votre tapis vous nourrit intérieurement, votre séance à la maison deviendra un havre de paix plutôt qu’une tâche supplémentaire sur votre to-do list. Elle vous apportera bien plus que ce que vous pensiez.

En gardant cette idée en tête, découvrez notre pas à pas pour pratiquer seul.

1 Prenez un rendez-vous – même court – avec votre tapis

Les séances de yoga collectives durent en général entre 60 et 90 minutes. Vous pensez peut-être qu’il faut que ce soit la même chose à la maison… Et bien non ! Vous pouvez tout à fait envisager des pratiques plus courtes. Commencez par 30 minutes trois ou quatre fois par semaine. Si vous n’y arrivez pas, essayez 15 ou 20 minutes, un temps que vous pouvez plus facilement réserver dans vos journées. Lorsque mon planning est serré et que je ne peux faire une séance complète, je m’efforce de pratiquer deux fois 20 minutes dans la journée, en faisant par exemple une Salutation au soleil le matin et des postures relaxantes dans la soirée. Ces séquences courtes me permettent néanmoins de commencer ma journée en étant bien équilibré et rasséréné, et d’être empli de quiétude et de calme avant de me coucher.

Numéro spécial Yoga à la maison et alimentation de 100 pages à trouver dans votre réseau de presse, kiosques, relay, supermarchés et hypermarchés jusqu’au 15 janvier. Il n’est jamais trop tard pour prendre de bonnes résolutions.

Pour le trouver, si vous êtes en France métropolitaine, rentrez sur ce site notre nom : Yoga Journal (sélectionnez Yoga Journal HS) puis votre adresse et le site vous indiquera les points de ventes distribués à proximité de chez vous.

Très belle journée, Namaste

Photo : Joe Hancock

Modèle :Nancy-Kate Rau

Laisser un Commentaire