fbpx
  /  Highlight   /  Radieuse, à chaque étape de sa vie

Radieuse, à chaque étape de sa vie

Adolescence, maternité, périménopause, postménopause : créez une pratique qui vous nourrira tout au long de votre vie de femme.

Par Nora Isaacs

© David Martinez

 

Le yoga a accompagné Catherine de Los Santos, (à gauche, en Eka Pada Rajakapotasana, posture du Pigeon royal sur une jambe), toute sa vie ou presque. Depuis toute petite, elle aime le mouvement, et c’est à 17 ans qu’elle commence à suivre des cours de yoga. Elle découvre les aspects spirituels de la discipline en lisant Lumière sur le yoga de B.K.S. Iyengar et s’investit ensuite dans une pratique quotidienne. Elle ignore alors que le yoga l’aidera à surmonter autant de défis physiques et émotionnels. Dans sa vingtaine débordante d’énergie, lorsque Catherine commence à enseigner la discipline, la pratique des asanas l’accompagne pour retrouver le calme. Dans sa trentaine, elle renforce sa confiance en elle. La quarantaine arrivant, diverses pratiques yogiques l’aident à gérer l’apparition de bouffées de chaleur. Aujourd’hui, à 66 ans, elle affirme que la discipline l’a épaulée lors de la ménopause et des bouleversements émotionnels qui ont suivi le décès de ses parents. « Je crois que la clé, c’est de ne jamais arrêter de pratiquer. C’est ce que je dis à mes élèves, explique-t-elle. Il est intéressant de tisser nos postures autour des événements de notre vie. »

 

Dans les pages qui suivent, quatre femmes vivant chacune une étape très différente de leur vie – l’adolescence, les années fécondes, la périménopause et la postménopause – nous donnent des exemples pour appliquer ce conseil.

 

« Le yoga comporte des éléments importants pour toutes les phases de la vie d’une femme », soutient Louann Brizendine*, docteure en médecine et neuropsychiatre. « Lorsqu’elles traversent des périodes de changements hormonaux majeurs, les femmes se sentent moins enclines à pratiquer le yoga. Mais c’est dans ces moments-là que nous en avons le plus besoin », poursuit-elle.  Ces modifications de la chimie du corps peuvent en effet semer la zizanie dans nos humeurs. Selon Louann Brizendine, nous disposons de solides preuves montrant qu’au cours d’une séance de yoga, le corps libère des substances chimiques dans le système sanguin, qui nous procurent un sentiment de bien-être et de satisfaction.

 

Une pratique régulière soutient les femmes tant sur le plan physique que sur les plans émotionnel et spirituel, mais il est vital de l’adapter afin qu’elle corresponde à vos besoins, à chaque stade de votre vie. S’il est possible d’adopter un programme de yoga exigeant à tout âge, vous tirerez davantage de bénéfices d’une pratique reliée au présent. En d’autres termes, créée sur mesure pour accompagner la période dans laquelle vous vous trouvez et vos humeurs au jour le jour. Prendre le temps de conscientiser ce qui se passe dans votre vie, dans votre corps et dans vos émotions est essentiel pour tirer le meilleur parti des bienfaits du yoga, tout au long de l’existence.

* Louann Brizendine a fondé la Women’s Mood and Hormone Clinic (clinique de l’humeur et des hormones féminines) à l’université de Californie, à San Francisco. Elle est également l’autrice des Secrets du cerveau féminin (Poche, 2010).

Pour lire la suite, abonnez-vous !

A partir de 3,90€ par mois, sans engagement

Laisser un Commentaire