fbpx

Rugir de plaisir pour une rentrée réussie

Éléphant, lion, chat… le yoga fait souvent référence aux animaux. En se concentrant sur l’un d’entre eux, on fait grandir en soi ses qualités. Nous avons identifié celles qui nous semblent essentielles pour une vivre une rentrée scolaire sereine et épanouissante.

Par Sophie Flak

© Lionel Piovesan

 

« De la maîtrise parfaite de la concentration sur l’éléphant et d’autres modèles proviennent les forces correspondantes. » Yoga Sutra III.24, traduction de Bernard Bouanchaud.

 

Le livre III des Yoga-Sutras de Patanjali décrit le fonctionnement du mental. Le yoga-sutra III.24 précise que le fait de se concentrer sur une qualité nous permet de la développer en nous. Comme souvent dans les textes anciens du yoga, il est fait référence à un animal, car les sages s’inspiraient de la nature qui les environnait pour en extraire la connaissance et la sagesse. Ainsi, si l’on se concentre profondément et régulièrement sur l’éléphant, on fait grandir en soi la force tranquille et l’intelligence qu’incarne cet animal.

 

Avec mes enfants, élèves et collègues, nous avons identifié les qualités qui nous semblent essentielles pour une vivre une rentrée scolaire sereine et épanouissante. J’ai ensuite recherché les animaux qui les incarnaient au mieux sur le plan symbolique pour construire cette séquence de yoga.

 

Vous pourrez faire les postures une par une ou en les enchaînant. Quel que soit votre choix, ne les tenez pas plus d’une dizaine de secondes chacune. Le yoga pratiqué avec les enfants doit être fait en dynamique afin de ne pas induire trop de contrainte sur leurs corps en croissance.

Avant chaque posture, voyez mentalement (ou sur un imagier, si les enfants sont jeunes) l’image de l’animal et évoquez, en quelques mots, leurs caractéristiques, celles que vous voulez faire grandir en vous.

 

  1. L’Éléphant (Gaja Vadivu)
    La stature physique de cet animal incarne la force tranquille. Il est aussi reconnu pour son intelligence et sa mémoire, qui a donné naissance à l’expression « avoir une mémoire d’éléphant ».
    Debout, le dos droit, écartez les jambes de 40 cm environ, les pieds parallèles. Levez les mains devant le visage, coude contre coude ; entrelacez les doigts, sauf les pouces qui viennent toucher le point entre les yeux. Pliez les genoux pour entrer dans la posture de la Chaise, les cuisses parallèles avec le sol autant que possible. Le dos reste droit. Voyez l’image de l’éléphant sur votre écran mental.

Cette posture génère force, enracinement et stabilité.

Pour lire la suite, découvrez nos offres

A partir de 3,90€ par mois, sans engagement !

Laisser un Commentaire