fbpx

Séquence de Yoga avec un enfant : Le Tournesol

Enfants, nous percevions le monde comme un endroit bienveillant, gai et convivial. Puis, quelque part dans la transition vers l’âge adulte – serait-ce à cause des pressions liées aux notes à l’école et aux examens, du rejet de notre candidature pour le poste de nos rêves ou bien de nos premières peines de cœur ? –, le sérieux, le doute et la peur ont progressivement supplanté notre capacité à nous émerveiller et à nous enthousiasmer. Même s’il nous arrive encore de nous amuser, pour la plupart d’entre nous les moments de jeu se font de plus en plus rares. En revanche, le sérieux qui nous permet de réussir au travail ou à l’école touche de nombreux autres domaines de notre vie, jusqu’à notre tapis de yoga. Cela ne veut surtout pas dire qu’avoir une approche consciencieuse des âsanas n’apporte pas de bénéfices, notamment en cas de douleurs ou de lésions. Toutefois, en se focalisant en permanence sur l’alignement parfait, la tonification des muscles profonds, l’ancrage dans une posture d’équilibre ou encore la respiration, on peut oublier de développer la souplesse de son esprit.

Par Jessie LUCIER

En faisant de notre tapis un terrain de jeu, une nouvelle pratique du yoga émerge, ainsi qu’une nouvelle vision de la vie. « Nous nous affranchissons alors de notre attachement aux résultats qui limite notre capacité à apprécier le moment tel qu’il est, explique Kali Love, professeure de yoga, de méditation et d’ayurvéda. Nous avons tant à apprendre des enfants, de leur manière de répondre à l’incertitude avec une bonne dose de curiosité et d’esprit d’aventure. Pour remplacer notre peur de l’échec, nous pouvons pratiquer le lâcher-prise tel que le connaissent les enfants. Alors, beaucoup de choses deviendront possibles ! Nous pouvons faire entrer plus de magie, d’inspiration, de bonheur, d’amour, de joie et de rires sur et hors de notre tapis. »

Trouvez un petit camarade – votre enfant ou un autre petit être cher – avec qui partager votre pratique. Faire du yoga avec un enfant permet une certaine légèreté et apporte une dimension plus ludique ; néanmoins, vous pouvez également effectuer cette séquence seul, dans la joie.

1 LE TOURNESOL

Commencez en Uttanâsana (Pince debout), les pieds écartés de la largeur des hanches. Fléchissez légèrement les genoux et saisissez les coudes opposés, coude droit au-dessus (A). À l’inspiration, dans un mouvement circulaire vers le haut, déplacez-vous vers la gauche en pivotant la hanche (B) jusqu’à ce que vous vous retrouviez en position verticale, les coudes au-dessus de la tête (C). À l’expiration, le corps redescend vers la droite en pivotant sur la hanche (D). Recommencez 3 à 5 fois. Terminez en Pince debout, en tenant toujours les coudes opposés. Faites de même de l’autre côté, avec le coude gauche au-dessus. Grandissez-vous en étirant votre corps autant que vous le pouvez. Cette posture est appelée « Tournesol », car elle nous encourage à être flexibles, à nous sentir grands et à nous tourner vers la lumière et les opportunités de développement, comme le fait cette fleur jaune tant appréciée.
Dossier complet à retrouver dans votre Yoga Journal N°10 

SÉQUENCE DE CHRISTEN BAKKEN
PHOTOGRAPHIES DE JULIA VANDENOEVER

 

Très belle journée, Namaste

Laisser un Commentaire