fbpx

Suivre un régime en pleine conscience (2ème semaine)

Dans l’article précédent nous avons vu comment débuter un régime, en essayant d’installer les bonnes habitudes sans se mettre trop de pression.

SEMAINE 2

Faites l’état des lieux de votre digestion

Noter ce que l’on mange aide à perdre du poids et à prendre conscience des aliments que notre corps digère bien ou non. C’est ce que nous confie Doug Hyde, un praticien ayurvédique installé en Irlande qui propose des consultations et des cours en nutrition. « Quand on passe une semaine à se centrer sur son corps et que l’on parvient à comprendre que certains aliments que l’on croyait “sains” ne sont pas si bons que cela pour nous, on se donne davantage de chances de réussir », souligne-t-il. Cet état des lieux peut aussi vous aider à atteindre d’autres objectifs. Par exemple, si votre but est de supprimer la chair animale de votre régime pour des raisons éthiques et que vous vous dites que vous allez noter tout ce que vous mangez, vous serez sans doute moins enclin à vous lâcher sur cette tranche de saucisson ou ce hot-dog.

Jours 8 à 14 Tenez un journal de ce que vous mangez.

Pour comprendre quels aliments vous font vous sentir au top – ou au trente-sixième dessous – prenez des notes, chaque jour de la semaine, sur les points suivants.

Nutrition : Qu’avez-vous mangé ? Aviez-vous un peu, moyennement, très faim avant le repas ? Comment vous sentiez-vous un quart d’heure après le repas ? Dans l’idéal, vous devez avoir raisonnablement faim avant le repas : si vous êtes complètement affamé, c’est que vous avez attendu trop longtemps, et vous avez plus de risques de manger trop et mal. Vous devez aussi vous sentir plein d’énergie un quart d’heure après. Si vous avez besoin d’une pause sieste, c’est que vous n’avez pas les nutriments ou les calories qu’il vous faut.

HYDRATATION : Qu’avez-vous bu ? En quelle quantité ? Aviez-vous soif ? Un peu, moyennement, beaucoup, pas du tout ? Mieux vaut éviter d’en arriver à avoir très soif. L’idéal, c’est de boire suffisamment pour uriner 4 à 8 fois par jour. L’urine doit être jaune pâle, ni trop claire (vous vous hydratez trop et votre organisme n’absorbe pas l’eau que vous buvez), ni trop foncée (vous êtes peut-être déshydraté).

ÉLIMINATION : Aujourd’hui, combien de fois êtes-vous allé à la selle ? Tous les systèmes digestifs sont différents, mais dans l’idéal il faut aller à la selle une à deux fois par jour et ne pas se sentir ballonné. Il faut également transpirer 30 minutes par jour.

« Vous remarquerez sans doute que vous pouvez manger certains aliments tous les jours sans qu’ils ne vous posent jamais le moindre problème digestif », souligne Scott Blossom. « Ce sont vos bons aliments, à consommer aussi souvent que vous le voulez. » Et ceux qui vous mettent K.O., vous ballonnent, vous constipent, vous font vous sentir affreusement lourd ? Évitez-les soigneusement, vous apaiserez vos intestins, vous réduirez vos ballonnements et vos kilos superflus, et vous vous sentirez globalement plus en forme.

Dossier complet à retrouver dans votre Yoga Journal N°8

Très belle journée, Namaste

© Istock

Laisser un Commentaire