fbpx

Suivre un régime en pleine conscience (3ème semaine)

SEMAINE 3

Remplacez vos vieux péchés mignons par de bonnes habitudes

Par Meghan Rabbitt

Les habitudes suivent une « boucle » très spécifique, estime Charles Duhigg, auteur du Pouvoir des habitudes. Un événement (par exemple, il est 15 heures) déclenche en vous un comportement de recherche de récompense (vous allez prendre un cookie et discuter avec des collègues), et une routine est née : cette pause cookie-collègues devient un rituel quotidien. Bref, cette semaine, notez les événements déclencheurs de vos mauvaises habitudes. Et imaginez d’autres manières de vous récompenser.

Jour 15 Identifiez votre « mauvaise boucle ». Repérez la mauvaise habitude alimentaire que vous voulez changer, comme ce cookie de l’après-midi.

 Jours 16 à 18 Déterminez l’élément déclencheur. Quand vous mourrez d’envie d’un cookie, est-ce parce que vous avez faim ? Vous vous ennuyez ? Vous ressentez le besoin de faire une pause avant d’attaquer le dossier suivant ? Des expériences montrent que presque tous les éléments qui déclenchent des comportements habituels appartiennent à l’une de ces cinq catégories : le lieu (le bureau, la voiture pour aller au travail, le canapé), l’heure (le coup de pompe de 15 heures, le petit creux de 11 heures), l’état émotionnel (la tristesse, l’ennui, le stress), la présence d’autres personnes (des amis, sa compagne ou son compagnon, des collègues) et l’action qui précède immédiatement le besoin (on vient de boucler une tâche, d’éteindre la télé, d’avoir une conversation téléphonique tendue). Au moment où l’envie vous prend de céder à votre mauvaise habitude, notez ce qui se passe dans ces cinq catégories. Au bout de trois jours, vous devriez y voir plus clair.

Jours 19 à 21 Testez d’autres récompenses. Les récompenses sont là pour satisfaire nos besoins, rappelle Charles Duhigg. Pour mieux comprendre quelles récompenses vous apportent vos habitudes (est-ce le cookie en lui-même qui vous fait du bien, ou alors le fait de vous dégourdir les jambes ou de papoter avec des collègues ?), quand votre envie de cookie se fait sentir essayez d’adopter d’autres comportements qui vous apporteront d’autres récompenses. Vous pouvez par exemple sortir faire un tour, prendre une pomme ou aller discuter à la cafétéria. Notez comment vous vous sentez après chaque récompense. Êtes-vous détendu ? Vous aviez peut-être tout simplement besoin d’un peu d’air frais ou d’interaction sociale. Avez-vous toujours envie de manger ? Cette pomme vous a peut-être fait prendre conscience que vous n’aviez pas suffisamment mangé ou que vous n’aviez pas pris ce qu’il vous fallait au déjeuner.

Dossier complet à retrouver dans votre Yoga Journal N°8

© photo Istock

Très belle journée, Namaste

Laisser un Commentaire