fbpx

True Story : ce qui m’a amené au yoga

Par Caroline Kulko

 

Il est toujours intéressant de repenser aux raisons pour lesquelles nous sommes venus à la pratique du yoga. Pour certains, il s’agit d’améliorer leur souplesse ou d’atténuer des douleurs articulaires, alors que pour d’autres, se recentrer sur soi et son esprit est la principale motivation. En réalité, il y a autant de raisons que de pratiquants.

Pour moi, tout est parti d’une discussion.

 

Au printemps 2016, je me plaignais de maux dans le bas du dos. A cette époque, j’allais régulièrement nager et courir dans la nature de temps à autres ; pensant que la pratique de la natation et de la course à pied me seraient bénéfiques.

Quelques semaines plus tard, un samedi après-midi, j’ai rendez-vous avec une amie autour d’un café à Lausanne. Je lui parle de mes lombaires, elle, du yoga. Elle me dit qu’elle aussi avait des douleurs dans le dos par le passé. Alors elle a démarré sa pratique il y a 6 ans, avec sa mère, qui elle-même pratique depuis plusieurs années. Elle me raconte que ses douleurs se sont dissipées et que le yoga lui apporte à la fois force physique et apaisement.

J’imagine alors tout ce que cela pourrait m’amener ; pas uniquement concernant mes maux de dos, mais aussi bien sur le corps dans son ensemble que sur l’esprit. Quand nous nous sommes quittées, l’envie était là.

 

Les jours passent, je me promène autour de chez moi et découvre à quelques pâtés de maisons un studio de yoga fraîchement installé.

L’occasion est trop belle. C’est décidé, je m’y rends et prends date pour un cours d’essai.

 

Rendez-vous le jeudi pour un cours de Kundalini. J’arrive au studio et enfile ma tenue. La salle est grande et lumineuse, les pratiquants arrivent au fur et à mesure, s’installent sur leur tapis et se préparent dans le silence à démarrer le cours. Je fais de même, ne sachant pas vraiment à quoi m’attendre.

1h30 plus tard, le cours se termine. Lorsque je rentre chez moi, je me sens bien, sereine, vidée du stress de la journée.

1 mois après, tout en continuant le Yoga Kundalini, je décide d’essayer en parallèle le Vinyasa. Dynamisme, sollicitations physiques, respirations profondes… C’est la révélation !

 

Voilà maintenant 2 ans que je pratique assidûment le yoga, au studio mais aussi à la maison. Alors que je cherchais au départ une activité physique pour apaiser mes maux de dos, j’ai découvert une discipline du corps et de l’esprit, une philosophie de vie qui s’intègre parfaitement à mon quotidien. Envolés les problèmes de dos, les douleurs diverses, les moments d’énervement, de frustration… Place au calme et à la sérénité !

 

Il a suffi d’un rendez-vous avec une amie, enthousiaste et passionnée par sa propre histoire, pour me donner envie de découvrir le yoga.

 

Et vous, quelle(s) raison(s) vous ont conduit au yoga ?

 

En synthèse, ce que le yoga m’apporte :

  • Sur le corps : autant le dire : avant le yoga, j’étais aussi flexible qu’un baobab J. Depuis 2 ans, je pratique 2 à 3 fois par semaine entre le studio et la maison. Clairement, la différence est là : plus de force musculaire, de souplesse, d’énergie et de vitalité.
  • Sur l’esprit : dans mon travail, le yoga me permet de ne plus prendre les choses à cœur, de rester impliquée tout en prenant le recul nécessaire. Par exemple, lors de moments de stress sur un évènement ou un projet, je m’arrête, je détourne le regard de mon écran d’ordinateur, je me calme, me tiens droite sur ma chaise de bureau et prends de longues inspirations. L’apaisement est immédiat.
  • Sur l’âme : Comme l’a dit Warren Buffett, « I’ve arranged my life so that I can do what I want » (« J’ai arrangé ma vie de sorte à ce que je puisse faire ce que je veux »). En effet, ma vie ressemble exactement à ce que je souhaite aujourd’hui. Je ressens force intérieure et calme.

 

Très belle journée, Namaste

© Toutes copies et reproductions interdites, contenu édité et publié par YJ France Media.

Photo : Caroline Kulko.

Laisser un Commentaire