fbpx

Une bonne transition en 4 principes-clés

1. La conscience

Concentrez-vous sur ce que vous êtes en train de vivre et de faire dans l’instant présent.

Pour une bonne transition

Fixez votre regard sur un point (drishti) pour focaliser votre conscience sur ce que vous faites sur le tapis. Quand le regard se promène, la conscience aussi a tendance à vagabonder.

 

2. Le souffle

Respirez consciemment dans les zones de tension avec un ujjâyî doux.

Pour une bonne transition

Initiez les mouvements qui ouvrent l’avant du corps sur une inspiration ; commencez les mouvements où vous vous repliez sur une expiration pour créer de l’espace dans votre corps.

 

3. Le corps

L’alignement repose sur la relation spécifique que chaque partie du corps entretient avec les autres parties, ainsi qu’avec la terre et l’espace.

Pour une bonne transition

Pour être aussi conscient de votre position pendant les transitions que dans les postures, passez lentement et en conscience d’une posture à la suivante.

 

4. L’effort

Le travail énergétique contribue à l’alignement, à la stabilité et à la détente.

Pour une bonne transition

Observez quelles zones de votre corps fournissent un effort et quelles zones sont détendues. Ensuite, intensifiez un tout petit peu l’effort dans les zones qui contribuent à l’alignement, à la stabilité et à la détente. L’idée n’est pas de savoir si votre effort est trop ou pas assez important, mais de comprendre où et comment se fait cet effort, et de rester dans la détente.

 

Découvrez l’article complet de l’art de la transition dans votre magazine Yoga Journal n°9 disponible en version papier ou digitale.

Très belle journée, Namaste

© Toutes copies et reproductions interdites, contenu édité et publié par YJ France Media.

Laisser un Commentaire