fbpx

Une expérience pour ressentir l’essence du yoga

Le yoga a pris une telle expansion dans les dernières décennies, qu’il est devenu facile de se perdre dans les méandres de cette discipline. Êtes-vous du type Hatha Yoga, Vinyasa Yoga ou Viniyoga ? À moins que vous ne préfériez le Bikram Yoga, le Kundalini Yoga ou même le Yoga Nidra ? En fait, il est aussi possible que ces noms ne vous disent pas grand-chose. Sachez seulement qu’il en existe une tonne : le Asthanga Yoga, le Yoga Iyengar, le Power Yoga, le Yoga Flow, et je pourrais continuer longtemps l’énumération…

En fait, il existe tellement de sortes de yoga que je ne serais pas surpris d’apprendre qu’une nouvelle pousse émerge chaque jour dans le Grand Jardin du yoga. Bien sûr, je pourrais tenter de faire le tri pour vous à travers ce Jardin verdoyant, mais ce serait selon moi, que de passer à côté de l’essence du yoga. En effet, comprendre mentalement tel ou tel type de yoga n’aiderait que peu votre pratique, car voyez-vous, le mental n’a qu’une chose en tête, c’est de vouloir comprendre.

 

LE MENTAL EST COMME UN MICROPROCESSEUR

Le mental est comme le microprocesseur d’un ordinateur. Son seul et unique but dans la vie, c’est de réfléchir. Il intègre les données qu’on lui fournit, il les analyse puis il les transfère afin que d’autres parties du système passent à l’action. Le mental, c’est un estomac boulimique dont l’unique but se résume à mâchouiller et à digérer de l’information. Et il se délecterait volontiers de savoir que le Bikram Yoga est un yoga qui se pratique à une température élevée ou que le Yoga Nidra est le yoga du sommeil. Et puis après ? Que fera-t-il lorsqu’il aura absorbé cette information ? Entre vous et moi, il est fort possible qu’il l’oublie aussi rapidement qu’elle est entrée, car avouons-le, c’est une information qui n’est pas si évidente à placer dans une conservation, fut elle lors d’un cocktail dinatoire…

Donc, même s’il existe d’excellents articles qui démystifient les différents types de yoga, dont plusieurs dans les pages du Yoga Journal France, ceux-ci s’adressent généralement au mental. Or, j’aimerais ici aborder la question sous un autre angle. Plutôt que de chercher à expliquer et à catégoriser chaque type de yoga, j’aimerais que nous explorions ce qui fait son caractère unique. Plutôt que de placer chacun des types dans des boites distinctes (distinctions qui sont en partie des vues de l’esprit), j’aimerais que l’on retrace ce qui les unit. Autrement dit, qu’est-ce qui fait que du yoga, c’est du yoga et non de la gymnastique ou de la musculation, par exemple ? Ou, plus généralement, qu’est-ce qui fait l’essence du yoga ?

 

QUELLE EST L’ESSENCE DU YOGA ?

 

Pour lire la suite, découvrez nos offres

A partir de 3,90€ par mois, sans engagement !

Laisser un Commentaire